L’Israël salut le rôle du Burundi en Somalie et promet d’aider pour la sécurité alimentaire




Par: Désiré Nimubona , mardi 28 février 2012  à 17 : 48 : 31
a

L’ambassadeur de l’Etat d’Israël avec résidence à Addis Abeba, a salué la contribution du Burundi dans la mission de maintien de la paix en Somalie, soulignant que le Burundi devient de plus en plus « un partenaire incontournable » dans le concert des nations.

Lors de son audience avec le Président de la République, ce mardi à Bujumbura, l’ambassadeur Odeb Ben Haim a fait savoir qu’à part ce travail des soldats burundais en Somalie, l’Etat d’Israël pourra dans un proche avenir, contribuer dans la lutte contre la faim dans ce pays de l’Afrique de l’Est.

« Le Burundi possède beaucoup de l’eau qu’on peut utiliser pour développer l’agriculture et l’élevage », a déclaré l’ambassadeur Ben Haim, en marge de cette visite à la présidence de la république.

"L’Israël est prête à accueillir une équipe de burundais pour les enseigner comment gérer l’eau d’une façon responsable.

"L’Israël peut être un exemple, non seulement dans la gestion de l’eau, mais aussi dans l’augmentation de la récolte pour lutter contre la fin", a souligné monsieur Ben Haim.

Il a indiqué qu’à l’indépendance de l’Israël, au moins 20% de la population était agricole et que, suite à la bonne gestion des sources en eau et l’usage des nouvelles technologies en agriculture et élevage, le nombre d’agriculteurs se trouve actuellement à 1,5% de la population totale de l’Etat d’Israël.

C’est cette technologie que l’Israël veut partager avec le Burundi, a souligné l’ambassadeur, espérant que d’ici peu, le Burundi pourra non seulement produire pour lui seul, mais aussi pour l’exportation, comme il est pour le cas en Israël.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1185 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 4 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 3 %)

Les ONG contre le nouveau projet de loi sur la presse,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Une rhétorique de mésentente entre le CNDD FDD et le FORSC autour de la gouvernance ,(popularité : 2 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 2 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 2 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 2 %)