L’Israël salut le rôle du Burundi en Somalie et promet d’aider pour la sécurité alimentaire




Par: Désiré Nimubona , mardi 28 février 2012  à 17 : 48 : 31
a

L’ambassadeur de l’Etat d’Israël avec résidence à Addis Abeba, a salué la contribution du Burundi dans la mission de maintien de la paix en Somalie, soulignant que le Burundi devient de plus en plus « un partenaire incontournable » dans le concert des nations.

Lors de son audience avec le Président de la République, ce mardi à Bujumbura, l’ambassadeur Odeb Ben Haim a fait savoir qu’à part ce travail des soldats burundais en Somalie, l’Etat d’Israël pourra dans un proche avenir, contribuer dans la lutte contre la faim dans ce pays de l’Afrique de l’Est.

« Le Burundi possède beaucoup de l’eau qu’on peut utiliser pour développer l’agriculture et l’élevage », a déclaré l’ambassadeur Ben Haim, en marge de cette visite à la présidence de la république.

"L’Israël est prête à accueillir une équipe de burundais pour les enseigner comment gérer l’eau d’une façon responsable.

"L’Israël peut être un exemple, non seulement dans la gestion de l’eau, mais aussi dans l’augmentation de la récolte pour lutter contre la fin", a souligné monsieur Ben Haim.

Il a indiqué qu’à l’indépendance de l’Israël, au moins 20% de la population était agricole et que, suite à la bonne gestion des sources en eau et l’usage des nouvelles technologies en agriculture et élevage, le nombre d’agriculteurs se trouve actuellement à 1,5% de la population totale de l’Etat d’Israël.

C’est cette technologie que l’Israël veut partager avec le Burundi, a souligné l’ambassadeur, espérant que d’ici peu, le Burundi pourra non seulement produire pour lui seul, mais aussi pour l’exportation, comme il est pour le cas en Israël.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1238 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 21 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 10 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 10 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 10 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 10 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 10 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 10 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 8 %)

Le chef des Renseignements burundais remplacé,(popularité : 8 %)