Un homme porté disparu la semaine dernière trouvé mort de dimanche




Par: Isanganiro , lundi 28 décembre 2015  à 14 : 49 : 00
a

Cet homme qui travaillait pour une entreprise d’un privé à Bujumbura était originaire de Gihanga en province Bubanza et pour des raisons de service, il faisait souvent, comme ses collègues, des déplacements vers le Rwanda et la RDC.

Ernest Kwemera a été kidnappé par des gens qui n’ont pas été identifiés dimanche dernier à la gare du Nord à Kamenge dans la ville de Bujumbura, de retour du Rwanda selon les proches de sa famille.Il sera détenu dans un lieu jusqu’aujourd’hui inconnu pour être retrouvé mort ce dimanche après une semaine, à Rubirizi dans Bujumbura.

Pour le moment, c’est la désolation totale dans la famille d’Ernest qui avait encore de l’espoir de le retrouver vivant mais qui a fini par apprendre qu’il a été tué et jeté dans la nature.

La famille de la victime et ses chefs de service avaient tout fait durant toute la semaine pour chercher ce jeune homme père d’un enfant, mais sans succès.

« Il y a même des gens qui voulaient peut-être nous escroquer en nous demandant de l’argent pour le relâcher, mais ils refusaient de nous le donner au téléphone pour qu’on puisse entendre si c’était réellement lui, ils ne l’avaient pas, c’étaient peut être des voleurs », raconte l’un des membres de sa familles.

Il indique que sa famille l’a cherché partout sans le retrouver. « Nous savons seulement qu’il venait du Rwanda pour des affaires de l’entreprise pour laquelle il travaillait et il aurait été enlevé après avoir descendu le bus à Kamenge », souligne-t-il.

La même source précise que le corps de la victime retrouvé à Rubirizi dans Bujumbura ce dimanche avait beaucoup de blessures sur son corps, même au niveau des yeux.

Les auteurs du drame ainsi que les mobiles de cet assassinat restent inconnus selon une autre source proche de sa famille, qui souligne que feu Ernest Kwemera n’était partisan d’aucun parti politique ni n’avait affaire avec personne.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

268 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 70 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 8 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 4 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 4 %)

Bujumbura secoué par des grenades ce matin, un mort et une trentaine de blessés,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

"INKARABWE", une menace à Bubanza,(popularité : 3 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 3 %)