Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


La société civile burundaise contre la MAPROBU


Au centre-ville de la capitale Bujumbura, certaines organisations de la société civile ont fait une marche-manifestation pour dire non à l’envoi des militaires de l’Union Africaine au Burundi.



Par: Isanganiro , lundi 28 décembre 2015  à 15 : 09 : 34
a

C’était vers 9 heures quand certaines organisations de la société civile au Burundi ont commencé leur marche-manifestation. Elles s’étaient rassemblées au boulevard de l’Uprona près des bâtiments abritant l’office burundais du thé, OTB. Elles ont pris l’avenue dénommées la RD Congo et se sont alors dirigées à l’ambassade du Rwanda située à cette avenue. Elles accusaient le Rwanda de recruter et d’entrainer les groupes armés qui causent de l’insécurité au Burundi.

Les manifestants ont continué leur itinéraire jusque devant l’ambassade de la Belgique où ils sont restés assis pendant un temps. Ils accusaient la Belgique et Louis Michel de diviser les Burundais.

Après l’ambassade de la Belgique, ces manifestants ont continué leur itinéraire et leur destination c’était le siège de la délégation de l’Union Européenne à Bujumbura où la marche s’est achevée. Ils accusent l’UE est en train de prendre des décisions sur base des rumeurs , manipulant l’Union Africaine dans les mesures qu’elle prend à l’encontre du Burundi, notamment celle d’envoyer les troupes à Bujumbura.

Au terme de cette marche-manifestation, le président de la ligue Izere Ntiwihebure, Xavier Ndaruzaniye, qui a parlé au nom des organisations de la société civile, a expliqué que le but de cette manifestation était de s’insurger contre la décision de l’union africaine de déployer les forces pour la Mission Africaine pour la Protection au Burundi, MAPROBU. Xavier Ndaruzaniye lance plutôt un appel à la communauté internationale de déployer leurs efforts moraux, matériels et financier pour soutenir les forces burundaises qui se reconstituent pour la reconstruction d’un beau pays.

Comme rappel, de telles manifestations avaient eu lieu samedi dernier dans toutes les provinces du pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

377 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 38 %)

Des manifestatations au centre ville de Bujumbura,(popularité : 17 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 16 %)

Frédéric Bamvuginyumvira est désormais provisoirement libre ,(popularité : 13 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 13 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 13 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 13 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 12 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 12 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 12 %)