Ouverture solennelle du dialogue inclusif en Ouganda


C’est ce lundi 28 Décembre qu’a été ouvert à Entebbe en Ouganda le dialogue inclusif entre les burundais.



Par: Isanganiro , lundi 28 décembre 2015  à 17 : 24 : 29
a

C’est le Président Ougandais qui a dirigé ces cérémonies de réouverture du dialogue inter burundais à Entebbe dans son Palais présidentiel.

Selon Yoweri KAGUTA Museveni c’est une occasion pour les burundais de mettre de coté ce qui les différencie et redorer l’image de leur pays qui est aujourd’hui théâtre de violence.

Dans son discours le chef de la délégation du gouvernement du Burundi Alain NYAMITWE a fait savoir que le Gouvernement de Bujumbura veut savoir avec qui dialoguer, et qu’il compte en parler avec la délégation.

Ici il emboite le pas le député Victor BURIKUKIYE 2 ème vice-président du parti CNDD-FDD et le député Daniel Gélase NDABIRABE le porte-parole de ce même parti qui ont prononçaient que le parti qu’ils représenté ne pouvait en aucun cas s’asseoir avec ceux qui ont tenté de renverser les institutions

Coté opposition le discours a été accordé à Léonard NYANGOMA Président du CNARED. Il est revenu sur son idée de former un gouvernement de transition quitte à organiser des élections acceptées par tous.

L’opposition venue de Bujumbura a été contre cette représentation par NYANGOMA. Jacques BIGIRMANA du FNL et Agathon RWASA ont indiqué qu’ils ne sont plus de la coalition CNARED et ont demandé à la médiation de corriger cette erreur pour la prochaine.

Cette cérémonie de la réouverture du dialogue inter burundais a vu la présence du Représentant de l’Union Européenne, le représentant de l’union africaine, le représentant de l’ambassadeur de la Belgique, des Etats Unis, la délégation du gouvernement, le CNARED, la société civile et les représentants des confessions religieuses.

Le Président ougandais a profité de l’occasion pour annoncer que le dialogue va se poursuivre à Arusha en Tanzanie sous la médiation tanzanienne en date du 6 janvier 2016.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

279 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 49 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 24 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 22 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 22 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 22 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 22 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 21 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 21 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 21 %)

Une personne tuée et d’autres blessées dans des violences à Bujumbura,(popularité : 18 %)