Reprise du dialogue inter-burundais, le Gvn’t burundais moins satisfait


La délégation du Gouvernement burundais salue la relance du dialogue inter-burundais à Entebbe en Ouganda, mais ne manque pas à reprocher la médiation du Président Yoweri Kaguta Museveni.



Par: Isanganiro , lundi 28 décembre 2015  à 21 : 18 : 37
a

Le gouvernement burundais a rejeté la date du 06 janvier 2016 proposée par la médiation ougandaise pour la poursuite des pourparlers à Arusha en Tanzanie, c’est ce qui ressort du communiqué sorti ce lundi 28 décembre à Kampala par Alain-Aimé Nyamitwe qui avait dirigé la délégation burundaise dans les cérémonies de relance du dialogue inter-burundais à Entebbé en Ouganda.

Dans ce communiqué, le gouvernement burundais indique que cette date proposée par la médiation n’a pas été le fruit d’un consentement de tous. "...il n’y a pas eu de consensus à ce propos", lit-on dans ce communiqué.

La délégation burundaise n’a également pas accueilli favorablement l’invitation d’une organisation qui n’est pas reconnue par le gouvernement burundais. "... la délégation du Gouvernement de la République du Burundi déplore qu’une organisation non reconnue par la loi burundaise ait été invitée à prendre la parole au nom de toute l’opposition burundaise, alors que cette dernière ne l’a ni mandaté ni approuvé". On se rappellera que le gouvernement a toujours fait savoir qu’il ne dialoguerait avec le CNARED, un conseil regroupant les opposants burundais en exil.

A côté de cela, cette délégation dirigée par Alaim-Aimé Nyamitwe, ministre burundais des relations extérieures, n’a pas accueilli favorablement la personne qui s’est exprimée au nom des femmes et de la société civile burundaise.

Alain Nyamitwe a toutefois réitéré sa bonne disposition à favoriser le dialogue inter-burundais inclusif, respectueux des valeurs morales et de la souveraineté du peuple burundais, et en conformité avec la résolution 2248 du conseil de sécurité des Nations Unies du 12 novembre 2015.

Il a également remercié au Président Yoweri Kaguta Museveni pour son engagement à œuvrer pour la paix au Burundi et dans la région.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

560 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 29 décembre 2015   à 21 : 26 : 11

Que ce dialogue amene la paix durable au Burundi Nous demandons que le Tribunal penal international soit cree comme avait ete prevue dans les Accords d Arusha pour que l impunite soit banie a jamais dans notre Pays
Que toutes les Reserves prevue aussi soient mise a jour
Il faut que la delegation de l Opposition et de la societe civil mettent en avant l arret des masscres et exiger la sortie definitive des prisoniere
Exiger le depart de Nkurunziza et la rentre des Reffugies Muraba Abashingantahe n Abapfasoni b Ijunja n Ijambo



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !





Les plus populaires
Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions,(popularité : 100 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 36 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 3 %)

Le torchon brûle entre militants du CNDD-FDD en Commune de Muyinga,(popularité : 2 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 2 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 2 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 2 %)

Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme,(popularité : 2 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)