Le budget 2016 voté par le parlement burundais


Accusant un déficit de cent quarante milliards de francs burundais qui sera comblé par des emprunts bancaires comme indiqué par le ministre burundais des finances, le budget de l’Etat exercice 2016 est de 1260 milliards. Les recettes et dons attendus oscillent autour de 1119 milliards de francs burundais.



Par: Isanganiro , mardi 29 décembre 2015  à 11 : 45 : 46
a

Ce lundi 28 décembre 2015, les deux chambres du parlement burundais ont approuvé à l’unanimité le budget général de l’Etat, exercice 2016. Ce budget est voté alors que le pays accuse un ralentissement de l’activité économique.

Un budget d’austérité selon le ministre burundais des finances et du plan qui l’a présenté, il connaît une diminution très sensible des appuis budgétaires extérieurs. Pour l’exercice 2016, les derniers sont estimés à 35% contre 52 % de l’exercice précèdent.

Selon toujours Tabu Abdallah Manirakiza, seul l’Office Burundais des Recettes (O.B.R) pourra recruter alors que la fonction publique dont les ministères de la santé et celui de l’éducation ne feront que des remplacements. Les annales ainsi que les primes de tous les fonctionnaires burundais à l’exception des corps de défense et de sécurité seront gelés.

Dans le cadre de la solidarité nationale, explique Manirakiza, ce gel permettra de mettre en œuvre la politique nationale d’harmonisation des salaires. Estimés à 90%, les salaires les plus bas des fonctionnaires seront relevés ajoute le patron du ministère des finances.

Autre mesure d’austérité, les exonérations des marchés financés sur fonds publics seront supprimées sauf des associations ayant des accords spécifiques ou conventions avec le Gouvernement, précise encore le ministre burundais des finances.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

551 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »





Les plus populaires
Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout ,(popularité : 8 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 6 %)

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi ,(popularité : 5 %)

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM,(popularité : 3 %)

Burundi : Recul dans le classement en Indice de Développement Humain ,(popularité : 3 %)

Un "hélicoptère made in Burundi" ,(popularité : 3 %)

Colloque sur l’élevage au Burundi : les acteurs veulent moderniser le secteur,(popularité : 3 %)

Exercice 2013 : La BCB réalise un bénéfice de 2 milliards ,(popularité : 2 %)

Les experts se penchent sur la vie économique de l’EAC au Burundi avant l’Union Monétaire ,(popularité : 2 %)

Economie : "Le secteur minier doit être régulé",(popularité : 2 %)