24 millions de dollars pour électrifier la province de Kirundo


L’ Assemblée Nationale a ratifié ce mardi, 29 décembre 2015 , deux projets de loi sur le financement du projet d’ électrification de la province Kirundo. Trois communes sont concernées.



Par: Isanganiro , mardi 29 décembre 2015  à 12 : 55 : 40
a

L’ électrification des communes Busoni, Gitobe et Bwambarangwe, qui commence avec 2016 , va s’étendre sur 2ans et 8mois. Ce projet coûte 24 millions de dollars. Ils proviendront d’ un prêt de 11.6millions de dollars de la Banque Arabe de Développement Economique en Afrique (BADEA) au gouvernement du Burundi et celui du Fonds de l’ OPEP pour le Développement International qui s’ élève à 10millions de dollars. L’ apport du gouvernement est de 2.4millions de dollars. Les prêts contractés seront remboursés avec un taux d’ intérêt annuel de 1% après une période de grâce de 5ans.

Selon ledit projet, 9900 bénéficiaires seront servis. Le ministre de l’ énergie Côme Manirakiza a expliqué aux députés que l’ électrification de la province de Kirundo est la première phase d’ un grand projet d’ électrification rurale.

La deuxième phrase qui dépendra de la réussite de la première concernera la province de Muyinga. Le projet d’ électrification de cette province sera exécuté dans toutes les communes sauf Muyinga.
L’ étude d’ avant projet sommaire table sur 24millions de dollars.

La 3ème phase, la dernière, concerne les provinces de Ruyigi et Rutana. Toutes les communes de ces 2 provinces seront électrifiées sauf Mpinga kayove qui est déjà servie en énergie. Le coût globale est de 24 millions de dollars. L’ exécution de cette phase dépendra elle aussi de la réussite des deux premières.

Le Burundi connait un déficit criant en énergie. "Le taux d’ électrification de notre pays est moins de 10%", a révélé le ministre de l’ énergie. Côme Manirakiza indique que l’ objectif du gouvernement est d’ arriver à 30% d’ électrification du pays d’ ici à 2020.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

531 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par rwenyuza   ce  mardi 29 décembre 2015   à 16 : 55 : 45

Pourquoi voulez que cela ne réussisse pas. Ce genre de projets ne peuvent pas échouer étant donné qu’ils se fondent sur des besoins réels



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 3 %)

La route Makamba-Bururi encore impraticable,(popularité : 3 %)

Le Burundi accueille plus de 37 000 rapatriés dès le début du mois de mai,(popularité : 3 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 3 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 3 %)

Le code de la sécurité routière n’existe pas encore au Burundi,(popularité : 3 %)

Businde : Une autre Zebiya deuxième génération ,(popularité : 3 %)