Les habitants de Bujumbura saluent la relance du dialogue inter- burundais




Par: Isanganiro , mardi 29 décembre 2015  à 17 : 52 : 20
a

Les résidents de Bujumbura, fief de la campagne contre le 3è mandat du Président Pierre Nkurunziza remercient le Président ougandais Yoweri Museveni, le facilitateur, pour avoir relancé le dialogue inter-burundais ce lundi. Ils remercient aussi les Burundais d’avoir accepté de s’asseoir ensemble pour pouvoir penser à un bon avenir de leur pays. Pour eux, c’est un pas important dans la reprise du dialogue entre les frères d’une même nation et souhaitent qu’ils continuent à franchir d’autres étapes très importantes pour résoudre une fois pour toutes les difficultés politiques qui les divisent.

Même si le début est promettant, certains doutent de la position du gouvernement par rapport à la date du 6 janvier 2016 prévue pour la prochaine rencontre à Arusha en Tanzanie, disposition à laquelle s’oppose le gouvernement burundais. "Pourquoi n’y a-t-il pas eu de consensus sur cette date du 6 janvier, qui a avancé ou imposé cette date sans la concertation de toutes les parties ?" s’interroge l’une des personnes interviewées.

A propos de la ville d’Arusha, certains des résidents de Bujumbura expliquent qu’elle est bien connue pour le dialogue ou les négociations entre les protagonistes depuis le longtemps. Ils citent le cas des Rwandais dans les années1990 et le cas des Burundais lors de l’accord d’Arusha en 2000. Ils pensent que personne ne contestera cet endroit.

Alors que des violations des droits de l’homme et des tueries continuent à parler d’elles surtout dans certains, et la peur gagnant de plus en plus les habitants de Bujumbura, ils demandent que les protagonistes s’entendent sur la façon d’arrêter ces tueries puisque chaque personne craint de perdre sa vie chaque jour à Bujumbura. Ils gardent l’espoir que le dialogue ne sera pas long.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

324 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux,(popularité : 7 %)

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique ,(popularité : 7 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 7 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 7 %)

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 6 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 5 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 5 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 5 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 5 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 4 %)