Des rumeurs à Bubanza, le gouverneur tranquillise


La population de la province Bubanza reste inquiète du déploiement des militaires dans différentes localités, surtout ceux de Cona-Muyange, depuis la semaine passée. Le gouverneur Tharcisse Niyongabo précise qu’il s’agissait tout simplement des activités ordinaires des militaires pour la sécurisation des populations pendant ces fêtes de fin d’année.



Par: Isanganiro , mercredi 30 décembre 2015  à 11 : 46 : 46
a

"Moi, je pense qu’on a suspecté des malfaiteurs quelque part, nous ne sommes pas habitués aux militaires aussi en effectifs importants comme ça. Je vois en ce déploiement des forces de l’ordre dans les coins et les recoins de la province une certaine insécurité", indique un homme que nous avons rencontré à Mitakataka dans la commune de Bubanza ce mardi.

D’autres habitants de la même commune se sont inquiétés quand ils ont vu des pics up et des camions militaires jeudi de la semaine passée en direction de Cona-Muyange. Il y en a même qui ont pensé que ces véhicules transportaient des cadavres à enterrer dans ces localités, ce qui a même circulé sur certains réseaux sociaux.

Cette question a été également évoquée au cours d’une réunion de sécurité tenue par le gouverneur de Bubanza ce lundi envers les chefs de service et les forces de l’ordre.

De son côté, le gouverneur de la province Bubanza tranquillise et précise qu’il s’agissait d’un travail ordinaire des forces de l’ordre pour la sécurisation de la population surtout en cette période des fêtes de fin d’année.

Tharcisse Niyongabo affirme que des positions militaires ont été multipliées et dément fortement les rumeurs disant que des véhicules militaires transportaient des cadavres. Il indique que ce sont ces véhicules même qui déplaçaient ces militaires jusqu’aux différentes positions.

Cette autorité provinciale tient également à tranquilliser les habitants des localités de Mudubugu-Rugunga-Zina qui ont vu ce mardi un effectif important des policiers qui a suscité beaucoup de questions.

"Ces policiers s’y rendaient afin de renforcer la sécurité autour du sanctuaire marial de Zina pour une activité paroissiale qui va s’y déroulera la fin de cette semaine, souligne le gouverneur de Bubanza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

357 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 16 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 4 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 4 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 4 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 4 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Le début de l’année devrait être prometteur,(popularité : 3 %)

Hussein Radjabu introuvable à Mpimba,(popularité : 3 %)