Lycée municipal Musaga : presque la moitié des élèves sont en dessous de la moyenne


Le taux de réussite a sensiblement diminué au lycée municipal de Musaga pour ce premier trimestre de l’année scolaire 2015-2016, presque la moitié des élèves de cet établissement ont obtenu moins de 50 pourcent des points.



Par: Isanganiro , mercredi 30 décembre 2015  à 18 : 00 : 33
a

D’après l’information fournie par le préfet des études du lycée municipal de Musaga, le rapport trimestriel montre que 790 sur 1667 élèves ont obtenu la note d’en dessous de la moyenne, soit moins de 50 pour cent des points.

GATERETSE Pascasie indique que plusieurs classes ont aussi la moyenne qui se situe en dessous de la moyenne, ce qui fait que la moyenne de l’école se trouve à un des niveaux les plus bas. Cette dernière est de 50.7 pourcent toujours selon le préfet des études.

Elle informe qu’une des classes du cycle supérieur a obtenu une note un peu satisfaisante, il s’agit de la classe de seconde scientifique qui enregistre 60 pourcent comme moyenne de la calasse.

Cette situation s’explique par les conditions sécuritaires dans lesquelles les élèves travaillent, continue madame GATERETSE Pascasie.

76 des élèves n’ont pas pu terminer le trimestre, souligne-t-elle, don t 23 qui ne sont pas revenue après les événements du 11 décembre 2015. on n’as pas encore su les motifs exactes de ses abandons mais déjà, les autorités de l’école soupçonnent la peur qui serait lié aux conditions sécuritaires qui règne en zone Musaga.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

205 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 12 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 11 %)

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 10 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 10 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 10 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 10 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 10 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 10 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 9 %)

Aucun retrait sur les comptes de Maison Shalom et de Barankitse,(popularité : 9 %)