Le Président Nkurunziza refuse la MAPROBU




Par: Isanganiro , mercredi 30 décembre 2015  à 19 : 38 : 50
a

Le président Pierre Nkurunziza dit que le Burundi n’a pas besoin des forces étrangères sur son sol car le pays est une nation indépendante.

Dans une conférence publique de ce mercredi, 30 décembre 2015, le numéro un burundais a indiqué que les troupes de la mission africaine pour la prévention et la protection au Burundi (MAPROBU) ne peuvent pas venir sans l’ accord du conseil de sécurité des Nations Unies. Or, aura-il précisé, cet organe des NU s’ est prononcé pour le respect des frontières et de la souveraineté du Burundi.

Le président Pierre Nkurunziza rappelle qu’ il y a 3 alternatives prévues par les Nations Unies prouvant conduire à l’ envoi des forces étrangères dans un pays : quand le gouvernement en fait une demande, quand le gouvernement n’ existe plus et quand il y a deux belligérants qui s’ affrontent qui en font une demande, aucune de ces conditions n’ est valable, indique le président.

" Si ces troupes viennent, nous considéreront que nous sommes attaqués et nous nous défendrons", a martelé le Président Pierre Nkurunziza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

450 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 21 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 17 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 11 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 11 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 10 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 10 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 9 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 9 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 9 %)