Le Président Nkurunziza refuse la MAPROBU




Par: Isanganiro , mercredi 30 décembre 2015  à 19 : 38 : 50
a

Le président Pierre Nkurunziza dit que le Burundi n’a pas besoin des forces étrangères sur son sol car le pays est une nation indépendante.

Dans une conférence publique de ce mercredi, 30 décembre 2015, le numéro un burundais a indiqué que les troupes de la mission africaine pour la prévention et la protection au Burundi (MAPROBU) ne peuvent pas venir sans l’ accord du conseil de sécurité des Nations Unies. Or, aura-il précisé, cet organe des NU s’ est prononcé pour le respect des frontières et de la souveraineté du Burundi.

Le président Pierre Nkurunziza rappelle qu’ il y a 3 alternatives prévues par les Nations Unies prouvant conduire à l’ envoi des forces étrangères dans un pays : quand le gouvernement en fait une demande, quand le gouvernement n’ existe plus et quand il y a deux belligérants qui s’ affrontent qui en font une demande, aucune de ces conditions n’ est valable, indique le président.

" Si ces troupes viennent, nous considéreront que nous sommes attaqués et nous nous défendrons", a martelé le Président Pierre Nkurunziza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

433 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI





Les plus populaires
Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation,(popularité : 100 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 37 %)

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 27 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 11 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 8 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 8 %)

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 6 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 5 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 5 %)

Le Burundi est - il intéressé par la présidence de l’EALA ? ,(popularité : 5 %)