Le Président Nkurunziza refuse la MAPROBU




Par: Isanganiro , mercredi 30 décembre 2015  à 19 : 38 : 50
a

Le président Pierre Nkurunziza dit que le Burundi n’a pas besoin des forces étrangères sur son sol car le pays est une nation indépendante.

Dans une conférence publique de ce mercredi, 30 décembre 2015, le numéro un burundais a indiqué que les troupes de la mission africaine pour la prévention et la protection au Burundi (MAPROBU) ne peuvent pas venir sans l’ accord du conseil de sécurité des Nations Unies. Or, aura-il précisé, cet organe des NU s’ est prononcé pour le respect des frontières et de la souveraineté du Burundi.

Le président Pierre Nkurunziza rappelle qu’ il y a 3 alternatives prévues par les Nations Unies prouvant conduire à l’ envoi des forces étrangères dans un pays : quand le gouvernement en fait une demande, quand le gouvernement n’ existe plus et quand il y a deux belligérants qui s’ affrontent qui en font une demande, aucune de ces conditions n’ est valable, indique le président.

" Si ces troupes viennent, nous considéreront que nous sommes attaqués et nous nous défendrons", a martelé le Président Pierre Nkurunziza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

406 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

Transfert temporaire du siège de la CIRGL,(popularité : 3 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri : n’a pas d’ « espoir en la nouvelle équipe » du parti CNDDFDD,(popularité : 2 %)

Pierre Ngendandumwe était patriote ,(popularité : 2 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 2 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)