La Route Nationale 3 de nouveau coupée




Par: Isanganiro , mercredi 30 décembre 2015  à 21 : 58 : 50
a

La circulation routière entre Rumonge et Nyanza₋lac est paralysée depuis l’après midi de ce mardi 29 décembre 2O15. A l’origine, des crues de la rivière Muguruka ont endommagé le pont. Alors que les usagers de cette route enregistrent déjà d’énormes pertes, un cadre de l’Office des Routes dit qu’il faudra une quinzaine de jours pour rétablir provisoirement la circulation.

Au PK 107,500, c’est là où la RN3 reliant la ville de Rumonge et le centre urbain de Nyanza₋lac a été coupée. Juvénal Minani, chef de la sous colline Muguruka, colline Mukungu dans la commune de Nyanza₋lac en province Makamba, explique que ce sont des pluies torrentielles qui sont tombées dans cette localité à la mi-journée de ce mardi qui ont endommagé le pont érigé sur la rivière Muguruka.

Selon ce chef local, le commerce de la bière de bananes et de régimes de bananes en provenance de la province Makamba vers Rumonge s’est vu perturbé et des pertes sont prévisibles. Un bidon de 60 bouteilles passe des deux rives de la Muguruka à 1000fbu et les régimes de bananes longuement exposés au soleil ne pourront pas donner du vin comme d’habitudes selon un vendeur de la bière locale" Urwarwa" rencontré sur place sans parler des frais pour les veilleurs de ces produits commerciaux.

Les passagers se lamentent que le prix du ticket de transport qui était au départ à 2000fbu est actuellement passé à 4000fbu par personne sur le tronçon Rumonge₋Nyanza₋lac à côté des sacs de marchandises qui peuvent disparaitre suite au transfert de clients au niveau de ce pont. Ils voudraient qu’il y ait intervention rapide de l’Office des Routes.

Ir Egide Nijimbere, un cadre de l’Office des Routes désigné pour l’entretien de cette route, donne un délai d’une quinzaine de jours pour ne fus qu’aménager une déviation. Selon lui, dans les prochains trois jours, il sera question de discuter avec les propriétaires des champs à détruire pour cette déviation. Dans plus ou moins une semaine qui suivra, la circulation pourra reprendre via cette déviation.

Les travaux de réhabilitation de ce pont se feront ensuite, au même moment que ceux du pont de la Nyaruhongoka qui vont bientôt commencer. Cependant, insiste ce cadre de l’ODR, les interventions de cet office risquent de ne pas durer si le ministère ayant l’environnement dans ses attributions n’intervient pas pour reboiser les collines surplombant le lac Tanganyika aujourd’hui nues ou presque.

Juvénal Minani est de cet avis. Mais, certains parmi la population de Muguruka se montrent encore réticents au reboisement de ces collines plantées en diverses cultures, ne reconnaissant pas du tout les effets dévastateurs de l’érosion.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

436 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse



a

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie



a

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies



a

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles



a

Environnement : Après Kiyange, c’est le tour de Gatumba



a

Plus de 25 chèvres atteintes par la peste à Bubanza



a

Qui a attribué les parcelles au bassin d’écrêtement de Buterere ?



a

La RN 17 devenue impraticable



a

La vallée de la rivière Murembwe de nouveau inondée



a

Des constructions au bord du Lac Tanganyika,quel avenir pour les amphibiens ?





Les plus populaires
Les remous contre l’entreprise Léo à Kigobe-Nord ,(popularité : 2 %)

Enterrement à 3m des eaux du lac Tanganyika,(popularité : 2 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 2 %)

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse ,(popularité : 2 %)

Chimpanzé : Le cri de cœur de Jane Goodall se fait entendre au Burundi,(popularité : 2 %)

Rwegura : l’eau a baissé, bonjour le délestage ,(popularité : 2 %)

Aménagement de la déviation sur la Muguruka, il faudra encore attendre,(popularité : 2 %)

Bubanza, des ponts menacés par les pluies ,(popularité : 2 %)

Protection du lac Tanganyika, tous les riverains sont interpellés,(popularité : 2 %)

Bururi : Les terres cultivables doivent être amendées à la chaux agricole,(popularité : 2 %)