Conflit de représentation au sein de la coalition COPA : MUTABAZI dans les collimateurs


Le torchon brule au sein de la Coalition des partis politiques pour une opposition participative. La représentation au dialogue inter burundais à l’étranger fait objet de division au sein de la COPA.



Par: Isanganiro , lundi 4 janvier 2016  à 13 : 17 : 14
a

Selon Tite BUCUMI Président du MSP-Inkinzo ; Jean De Dieu MUTABAZI qui fut Président de la coalition COPA a été destitué et chassé de ladite coalition le 4 Novembre 2015.

Jean De Dieu MUTABAZI est accusé de manquements graves au sein de la coalition COPA.
Tite BUCUMI et ses alliés à savoir les présidents des partis PRP ; PIEBU ; FROLINA ; RPB et PMP ; accusent MUTABAZI Jean De Dieu d’avoir retiré les dossiers des personnes qui avaient été déposées dans la commission de Dialogue Nationale CNDI sur la demande de cette dernière. Mutabazi a donné des dossiers d’autres individus sans consensus ajoutent-ils.

Semer des divisions et avoir usurpé l’invitation pour Entebbe dans les pourparlers inter burundais, ce sont d’autres accusations contre Jean De Dieu MUTABAZI.

Le Président du RADEBU rejette en bloc la décision de Tite BUCUMI et ses alliés, de l’avoir destitué à la tête de la COPA et le chassé de cette dernière. Jean De Dieu MUTABAZI indique par contre que Tite BUCUMI et ses alliés se sont retirés de la COPA.

En ce qui concerne l’invitation pour Entebbe en Ouganda, Jean De Dieu MUTABAZI explique qu’il a été invité comme Président de la COPA et comme d’autres leaders politiques soit venus de Bujumbura et ceux vivant à l’étranger.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1224 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Elections 2020, la contribution qui fait couler beaucoup d’encre et de salive



a

Rumonge :Le législatif « contredit » ou « corrige » l’exécutif



a

"Le retrait du Burundi de la CPI n’est pas synonyme de l’impunité", dit la Ministre de la Justice



a

Des engins de pêche prohibée saisis à Rumonge



a

Une forte présence des militaires et policiers à Ngagara



a

BURINGA –Des personnes en provenance d’un enterrement attaquées



a

Burundi : Trente civils tués en 2 semaines, la Ligue Iteka s’inquiète



a

Les négociations de Bujumbura suspendues ce samedi



a

Deux civils tués et un policier grièvement blessé au centre-ville Bujumbura.



a

La justice burundaise active le dossier du massacre des Banyamulenge





Les plus populaires
La privatisation des entreprises de l’Etat ou "vache laitière", dit le Parcem ,(popularité : 3 %)

Des engins de pêche prohibée saisis à Rumonge,(popularité : 3 %)

Un nourrisson éloigné de sa maman à base de conflits,(popularité : 2 %)

Simples faussaires ou administration parallèle ? ,(popularité : 2 %)

Cibitoke : Des écoles détruites par les pluies torrentielles,(popularité : 2 %)

Les prix des denrées alimentaires triplent : l’OBR et la Regideso pointés du doigt ,(popularité : 2 %)

A qui profite la limitation des libertés publiques ?,(popularité : 2 %)

Vente par voie parée : La Cour Constitutionnelle se déclare incompétente,(popularité : 2 %)

La police interdit l’exportation des mandarines.,(popularité : 2 %)

Kinama , un marché qui pue,(popularité : 2 %)