Commémoration de la mort de l’artiste Jean-Christophe Matata


Ce 04 janvier 2016, les fans de la musique commémorent la disparition du chanteur burundais Jean Christophe Matata. Né à Bujumbura en 1960, il s’est hissé au cercle des grands musiciens par son travail. Jusqu’à sa mort en 2011, Jean Christophe Matata incarnait la réussite dans la sphère de la musique burundaise.



Par: Isanganiro , lundi 4 janvier 2016  à 19 : 13 : 54
a

Auteur, compositeur, arrangeur, interprète, producteur et chanteur, Christophe Matata était polyvalents. Ses chansons sont de type Zouk. Ill était propriétaire d’un studio à Bruxelles, le studio JCM où se reproduisaient des artistes burundais et rwandais.

Depuis 1991, il s’installe en Belgique. Ce pays lui sert de base arrière pour se produire sur 3continets : Europe, Afrique et Amérique. Matata participera dans la Journée de la musique de La Louvière (Belgique), le Festival d’été de Maubeuge (France), le Festival International des Cultures Africaines (FICA) et le Gala du 50e Anniversaire du HCR (Haut-Commissariat pour les Réfugies) à Genève avec des Artistes Réfugiés de différents pays du Monde. Il fait aussi une tournée musicale au Canada dans les villes de Montréal, Toronto et Québec. Il fera d’autres en Ouganda et au Rwanda.

Comme auteur-compositeur, Jean Christophe Matata a collaboré, entre autres, avec de nombreux artistes : Cécile Kayiberwa, Benjamin Kayiranga alias Beniwe et Ben Rutabana du Rwanda ; Adèle Shane, Georgette Pantz et Jean Bikoko Aladin (le Pape de l “Assiko”) du Cameroun ; Kami one du Tchad ; Dorvangee Group de Gabon, Tony Vision du Nigeria ; Groupe de Rap (Belgique- Hollande) Bene Ubumwe Group (UK) et Jyckey Nyandwi, John-Chris Kavakure, Buja Positive du Burundi.

Ce monument de la musique burundaise a fait ses premiers pas de la musique dans des quartiers de Bujumbura. A 18 ans, il rejoint le groupe « Africa Nile Band », puis l’Orchestre « Mihigo des Grands Lacs ». En 1986, il s’installe à Kigali au Rwanda où il sort son premier album Amaso akunda en Avril 1987. La même année, il sort Ihorere Ntusarare, Umpora iki. En 1988, il sort Murantunga. En 1990 quand la guerre éclate, il est à son 5ème album qui lui vaudra un titre décerné par le journal « BONEKA » (Paris-France).

Jean Christoph Matata mourra le 03 janvier 2011 au cours d’une tournée en Afrique du sud, et son corps sera rapatrié et inhumé le 13 du même mois à Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

296 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative





Les plus populaires
La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 5 %)

Bururi : Des huttes côtoient des villas au chef-lieu de la province,(popularité : 3 %)

Burundi , meilleur élève de la francophonie,(popularité : 2 %)

Hôpital général de Mpanda : des lieux d’aisance non fonctionnels ,(popularité : 2 %)

La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 2 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 2 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 1 %)

Désiré Niyondiko n’est plus,(popularité : 1 %)

Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja,(popularité : 1 %)

Un pasteur conservateur nous a quitté,(popularité : 1 %)