Muyinga/Arrestation du commissaire Nurweze Michel alias Rwembe


Un policier a échappé à une tentative d’assassinat au cours d la nuit du mercredi au jeudi au chef-lieu de la province de Muyinga. C’est le commissaire Nurweze Michel qui est le présumé auteur de la fusillade qui a blessé le rescapé. Ce commissaire a été arrêté.



Par: Isanganiro , jeudi 7 janvier 2016  à 14 : 06 : 45
a

L’officier de police Michel Nurweze alias Rwembe est détenu au cachot de la police judiciaire de Muyinga depuis 9h du jeudi 7janvier 2015.
D’après des sources policières, ce commissaire de police est poursuivi pour tentative d’assassinat de son compagnon d’arme blessé au cours de la nuit dernière ἁ la maison de passage dite Benito, au centre urbain de Muyinga.Un policier a été blessé par deux balles qu’il aurait reçu de la part de Rwembe .Celui ,en visite ἁ Muyinga se serait disputé avec son ami avant d’ouvrir le feu vers 21h mercredi.

Le policier blessé est pour le moment hospitalisé d’après une source policière. Au cachot de police judiciaire de Muyinga où est interné cet officier, des codétenus de Rwembe crient pour demander son transfert rapide, il est en train de nous menacer et nous frappe, pouvait-on entendre tout près de ce cachot. Des policiers indiquent que l’arrestation de ce cadre de la police n’a pas été facile.

Apres avoir commis son forfait, il s’est enfermé dans la chambre de l’hôtel, on a du user de la force pour le faire sortir et le conduire au cachot, a-t-on appris de source policière.

Le chef de poste de la police judiciaire ἁ Muyinga reste silencieux quant ἁ la question de savoir l’infraction qui pèse sur cet officier qui , dans le passé, a été cité dans des dossiers de violation de droits de l’homme notamment en province de Gitega où il est affecté en tant que commissaire de police chargé de sécurité intérieure.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1120 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 4 %)

Kayanza manque de terres cultivables ,(popularité : 2 %)

Viol contre les élèves à Bubanza, un crime impuni,(popularité : 2 %)

CVR : Les attentes devraient être inclusives ,(popularité : 2 %)

Incendie au marché de Bujumbura : un rapport d’enquête dans deux mois,(popularité : 2 %)

Hassan Ruvakuki : De la perpetuité à trois ans ! ,(popularité : 2 %)

Un journaliste de la RPA a perdu le procès ,(popularité : 2 %)

Probable injustice dans la justice ,(popularité : 2 %)

Kivyuka : Les assassinés ré-assassinés,(popularité : 2 %)

Il est onvoqué par le Parquet de Makamba,(popularité : 2 %)