Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Sit-in du personnel de l’ISTEEBU pour réclamer leurs salaires depuis janvier 2012




Par: Désiré Nimubona , mercredi 29 février 2012  à 15 : 51 : 48
a

Le personnel de l’Institut des Statistiques et des Etudes Economiques du Burundi, ISTEEBU a observé un sit-in devant le bureau de cette institution pendant une heure ce mercredi, pour appeler au Gouvernement burundais de verser, dans les plus brefs délais, les salaires du mois de janvier et février 2012.

Selon le secrétaire général du Syndicat Libre du Personnel de l’ISTEEBU, SPI, Jean Marie Nkeshimana, après que le personnel ait entamé des revendications en 2010, il a continué à percevoir son salaire, mais la situation a changé depuis le mois de janvier 2012, le personnel cette institution ne reçoit plus de salaire à la fin du mois.

« Nous entrons dans le troisième mois bientôt sans percevoir notre salaire » a déploré le président du SPI, évoquant un manque de volonté de la part du ministère de tutelle, de corriger le plus rapidement possible ce retard.

A l’origine de ce malaise, selon Nkeshimana, c’est la réclamation d’une partie du personnel de cette institution, une catégorie qui avait demandé au Gouvernement de revoir les calculs de leurs salaires, des calculs qui, selon ce président du syndicat, ont poussé au ministère des finances, qui est aussi le ministère de tutelle, de payer à temps le personnel de l’institution.

« Les réclamations d’une partie du personnel ne peut en aucun cas empêcher le reste du personnel d’avoir son salaire », a déclaré le président du SPI, Jean Marie Nkeshimana.

Si les choses ne changent pas, le syndicat du personnel de l’ISTEEBU va pousser plus loin.

« Nous envisageons dans les meilleurs délais d’arrêter le travail si les choses ne sont pas réglées », a prévenu le président de l’SPI en sit-in ce mardi devant le bâtiment qui abrite les services de l’ISTEEBU, un sit-in qui a duré une heure.

L’ISTEEBU est l’une des rares institutions de l’Etat qui s’occupent des études économiques, telles que le calcul du taux de l’inflation chaque mois, et bien d’autres études, sur lesquelles se basent normalement les planificateurs, les décideurs et même les investisseurs, dans leurs décisions.

L’arrêt de travail donc dans cette institution risque de faire plus de mal que de bien dans un pays qui attend plus d’investisseurs pour arriver au moins à une croissance économique de 8,2% en 2015, comme ça se chante partout !




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

897 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 18 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 17 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 16 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 15 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 15 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 14 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 14 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 13 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 13 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 13 %)