Dialogue inter₋burundais : Le président de l’AN donne la position du gouvernement


Le gouvernement burundais est pour le dialogue entre burundais. Mais il doit être un dialogue qui tiendra compte à la fois des désidératas de ceux qui ont participé aux dernières élections (qui se trouvent au Burundi) et ceux qui les ont boycottées (qui ont fui le pays). Le Président de l’Assemblée Nationale l’a déclaré ce samedi 9 janv. 16 à Rumonge.



Par: Isanganiro , samedi 9 janvier 2016  à 20 : 41 : 34
a

Au terme des travaux communautaires effectués dans les enceintes de l’hôpital public de Rumonge ce samedi, Pascal Nyabenda, Président de l’Assemblée Nationale du Burundi, s’est adressé au public présent pendant une vingtaine de minutes. Parmi les sujets qu’il a évoqués figure celui du dialogue inter burundais.

Selon Pascal Nyabenda, le gouvernement burundais soutient le dialogue entre les burundais aujourd’hui divisés en deux groupes : le premier groupe est constitué par les burundais imprégnés des idéaux de la démocratie et qui ont participé aux élections de juin et de juillet de l’année écoulée, des élections largement remportées par son parti, le CNDD₋FDD. Le 2ème groupe, selon toujours Pascal Nyabenda, est celui des burundais qui sont contre la démocratie, qui veulent à tout prix accéder au pouvoir sans passer par les élections et qui ont pour la plupart fui le Burundi.

Le Président de l’Assemblée Nationale a dit que les deux groupes devront être consultés. Des recommandations qui seront formulées au terme des échanges au sein de ces groupes seront ensuite combinées pour dégager les grandes lignes qui guideront la politique burundaise dans l’avenir.

Cependant, a déclaré Pascal Nyabenda, toute personne qui voudra remettre en cause les résultats des urnes aura voulu recréer le désordre et heurts entre burundais et sera donc combattue. Ce sont en effet ces élections qui ont sauvé le Burundi, a dit Nyabenda, félicitant du coup toute personne ayant participé dans les dernières élections au Burundi.

Le président de l’Assemblée Nationale burundaise a saisi cette occasion pour lancer la campagne de distribution des téléphones portables et des calendriers aux chefs collinaires de la province de Rumonge. Ceux de la commune Rumonge étaient concernés ce samedi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

424 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 4 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 3 %)

Des enseignements ‘’diversions’’ du CNDD – FDD ,(popularité : 3 %)

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 3 %)

L’ADC-Ikibiri insiste toujours pour les négociations avec le Gouvernement,(popularité : 3 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 3 %)

Sa décision ne rime pas avec la constitution,(popularité : 3 %)

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda,(popularité : 3 %)

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 3 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 3 %)