Une probable infiltration rebelle à partir de la RDC, le président de l’AN demande aux habitants de Rumonge d’être vigilants


Des malfaiteurs peuvent entrer au Burundi à partir de la République Démocratique du Congo. Le président de l’Assemblée Nationale du Burundi exige de la vigilance aux habitants de la province Rumonge, une province frontalière avec la RDC sur plus d’une soixantaine de kilomètres.



Par: Isanganiro , dimanche 10 janvier 2016  à 21 : 17 : 29
a

Pascal Nyabenda, président de l’Assemblée Nationale burundaise, a reconnu ce samedi 9janvvier à Rumonge que la situation sécuritaire dans cette jeune province est bonne. Il a félicité les dirigeants de cette province qui ont pu anéantir en très peu de temps ceux qui avaient tenté de semer le désordre et provoquer l’insécurité notamment dans la commune Burambi.

Mais, les habitants de la province Rumonge devront rester vigilants pour pérenniser cet état sécuritaire, a dit le numéro 2 burundais lors de sa première descente à l’intérieur du pays cette année en cours.

Selon Pascal Nyabenda, le lac Tanganyika n’offre pas uniquement du poisson. Ce lac peut servir de passage aux groupes de malfaiteurs qui chercheraient à déstabiliser le Burundi à partir de la RDC. La population de Rumonge est donc appelée à surveiller les 70km de rives de cette province avec le lac Tanganyika et la quadrilogie sécuritaire appelée à plus d’efficacité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

348 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message