Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Qui se retire du financement du budget 2016 ?


Grands présumés contributeurs du budget général de l’Etat exercice 2015, l’Allemagne, les Pays-Bas, les Etats Unis ainsi que l’Union Européenne sont les grands absents en 2016. Malgré le refroidissement des relations entre Bujumbura et Bruxelles, la Belgique a certes suspendu une portion de son aide mais reste dans 14 projets touchant l’agriculture, la santé et un peu dans l’éducation de base.



Par: Isanganiro , mardi 12 janvier 2016  à 09 : 06 : 14
a

Intervenant essentiellement dans le secteur de l’eau et de l’environnement, la République Fédérale d’Allemagne a apporté au Burundi en 2015 un appui financier à hauteur de 54 milliards de francs burundais.

Les Pays-Bas qui n’apparaissent plus que symboliquement à travers un Fond commun Fertilisant devaient contribuer en 2015 pour environ 70 milliards de francs. La justice et la police étaient jusque ici les grands bénéficiaires. Le Fond fertilisant se vide - de 22 milliards à 1,5 milliards de francs.

Les Etats Unis supportaient essentiellement la santé - notamment la santé reproductive et la lutte contre le paludisme. Leur enveloppe d’appui annuel était évaluée autour de 30 millions de dollars. Ils n’apparaissent pas du tout dans la loi des finances 2016.

L’autre partenaire essentiel est l’Union Européenne. Ses interventions dans le budget de l’an dernier s’élevaient à plus ou moins 55 milliards de francs. Ce partenaire tout comme la Hollande et l’Allemagne semblent avoir déjà suspendu leurs aides vu le budget 2016.

Bien qu’ayant retouché son enveloppe de quelques milliers d’euros, la Belgique reste aux côtés du Burundi. Pour l’exercice 2015, elle était censée appuyer le pays pour une enveloppe de 69 milliards de francs alors que sa contribution actuelle est aujourd’hui estimée à 53 ,6 milliards.

On note que le Fond Commun de l’Education entre 2015 et 2016 passe de 87 à 12milliards de francs. Ce fond était surtout alimenté concurremment par la Belgique, la Hollande, la Norvège. Le retrait de ces pays explique partiellement le couperet de 103 milliards dans le budget de l’Education pour l’exercice en cours.

Les Nations-Unies dont le soutien financier n’apparaît plus en 2016, promettaient l’année dernière une enveloppe de 84 milliards de francs.

Il faut noter que tous ces apports extérieurs en 20i5 étaient indicatifs et ne reflètent pas nécessairement les sommes débloquées. Faute du rapport de la Cour des Comptes - rarement publié - il est pour le moment impossible d’apprécier qui a donné quoi en 2015.

il est aussi remarquable que les dons de la Chine - constitués essentiellement d’écoles et d’hôpitaux - n’apparaissent jamais dans les lois budgétaires du Burundi. A titre d’exemple, on sait que le palais présidentiel doit être construit par le pays de Mao sur deux ans et demi, et que ce projet nécessitera l’équivalent de quelques 26 millions de dollars américains. Mais pas de trace dans la loi des finances.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

620 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  mardi 12 janvier 2016   à 18 : 02 : 03

jE VOUS AIME BIEN SURTOUT QUAND VOUS FERMEZ LES YEUX SUR LA REALITE. kANURA. HEUREUSEMENT QUE VOUS AVEZ MENTIONE "ces apports extérieurs en 20i5 étaient indicatifs "
MOI J’AJOUTE QUE LE BURUNDI COMME NATION N’A QUE A GAGNER DANS CETTE SITUATION : CES OCIDENTAUX PROMETTAIENT CHAQUE ANNEE ET NE DONNAIENT RIEN ALORS QUE D’AUTRES PARTENAIRES LE FAISAIENT SANS TAMBOUR BATTANT. MALHEUREUSEMENT CES BIENFAITEURS-PROMETTEURS DONNAIENT L’IMAGE FAUSSE. BIENTOT ON SAURA ENCORE PLUS.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout



a

Rumonge : aucun navire congolais n’a accosté au port commercial ce lundi



a

Des boissons brarudi à destination de la RDC saisies au port commercial de Rumonge





Les plus populaires
Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe ,(popularité : 12 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 11 %)

Le Burundi gifle 53 importateurs de carburant,(popularité : 8 %)

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie ,(popularité : 8 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 7 %)

Le Burundi désormais le pays le plus pauvre du monde,(popularité : 7 %)

Burundi : Revenue National Moyen par Habitant estimé à 280 $ en 2013,(popularité : 7 %)

Des véhicules de l’armée, de la police, des ONG, des ambulances dans la fraude ,(popularité : 7 %)

Rumonge : Le site des eaux thermales de Mugara peu fréquenté,(popularité : 7 %)

Foire informatique : Les jeunes moins intéressés ,(popularité : 7 %)