La justice burundaise redore-t-elle son blason ?


Approcher la justice des justiciables durant les 5 prochaines années est le maître mot d’un document de politique sectorielle du ministère de la justice validé ce lundi. Selon Aimée Laurentine Kanyana, Ministre burundaise de la justice, cette phase de validation est un moment cruciale. Trois axes de réforme dont celui d’une justice indépendante.



Par: Isanganiro , mardi 12 janvier 2016  à 10 : 42 : 39
a

Cette feuille de route pour guider le gouvernement burundais en matière de justice durant les 5 années à venir comporte des axes tels une justice indépendante, une justice pour tous et une justice pénale respectueuse des droits humains.

Dans l’objectif d’atteindre un pouvoir judiciaire indépendant, la commission qui a rédigé ce document relève des défis. D’après l’un des membres de cette commission, les innovations devraient s’opérer au niveau de la cour suprême, au niveau du conseil supérieure de la magistrature, au niveau des lois régissant le statut des magistrats ainsi que la fidélisation du personnel judiciaire.

La politique sectorielle 2016-2020 validée par le ministère de la justice prévoit la poursuite de deux principaux objectifs. Une offre de justice améliorée s’exerçant dans le respect d’une bonne gouvernance et une demande de justice fortifiée comme le précise la ministre Kanyana.

Le dernier axe de ce quinquina du ministère de la justice concernera l’amélioration de la coordination de la chaine pénale. La réduction des violences sexuelles basées sur le genre fera en outre objet de cette nouvelle politique.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

581 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Procès Gatumba: "Parodie de justice",(popularité : 3 %)

MAHOPA : fuite ou enlèvement ?,(popularité : 3 %)

Ngozi : Un OPJ attrapé en flagrant délit dans une affaire de corruption,(popularité : 3 %)

Muyinga/Tracts intimidateurs : Un « ivrogne » condamné !,(popularité : 3 %)

Mwambutsa IV : Deux ans après, personne n’en parle ,(popularité : 3 %)

Muyinga : De la politique en classe ! ,(popularité : 3 %)

Un journaliste de la RPA a perdu le procès ,(popularité : 3 %)

Burundi-Réconciliation : La CVR annonce ses résultats des dépositions en deux provinces,(popularité : 3 %)

Visite de soutien de l’UIA au bâtonnier de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Prisons au Burundi en 2011 : « calvaire pour les détenus »,(popularité : 3 %)