Bujumbura : Les commerçants contraints de déménager temporairement




Par: Isanganiro , mardi 12 janvier 2016  à 21 : 36 : 38
a

La Mairie de Bujumbura a pris la décision de moderniser certains marchés dans plusieurs zones, dont Ruziba, Kanyosha, Musaga, Kinindo, Kinama, Ngagara et Jabe.

Candide Kazatsa, chargée de la communication à la Mairie de Bujumbura, avertit les commerçants qui ont de stands dans ces marchés qu’ils doivent quitter ces 7 marchés avant la date du 18 de ce mois de janvier. Elle indique que cette date était reportée pour qu’ils se préparent en conséquence puisqu’ils ne devraient pas dépasser la date du 4 janvier pour pouvoir déménager.

Selon Candide Kazatsa , ceux opérant au marché de Kinama seront sur le terrain de de football de la zone Kinama, ceux de Ngagara se dirigeront vers le terrain de l’Eglise Méthodiste alors que ceux de Musaga seront réinstallés au terrain appelé ‘’SOCARTI’’. Pour le marché de Kinindo, Candide Kazatsa dit qu’il sera sur le terrain de Kibenga tandis que celui de Ruziba sera délocalisé à un endroit appelé Kigobe à côté de la rivière Mugere.

Elle a alors précisé que le cas du marché de Jabe reste à étudier puisque le terrain n’est pas encore disponible.

Candide Kazatsa a tranquillisé tous commerçants possédant des places dans ces marchés qu’aucun ne pourra perdre son stand après la fin des travaux qui dureront 7 mois pour tous ces 6 marchés à reconstruire et une année pour celui de Ruziba.

Ces travaux qui seront exécutés sur financement de l’Union Européenne dans le programme CELON et vont enfin commencer après avoir accusé un grand retard. En cas de la non-exécution de ces travaux, il était prévu une nouvelle affectation des fonds prévus pour la construction de ces marchés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

646 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 3 %)

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 3 %)

Muyinga/Les commerçants reconstruisent eux-mêmes les marchés,(popularité : 3 %)

Burundi : De nouveaux tarifs de contrôle technique rejetés par le ministère de tutelle,(popularité : 2 %)

Burundi : Une nouvelle taxe sur éducation est en cours de préparation,(popularité : 2 %)

Doing Business : Le Burundi Meilleur réformateur économique, mais toujours insatisfait,(popularité : 2 %)

Appel à une conjugaison d’efforts en sauvetage de la monnaie burundaise ,(popularité : 2 %)

Le Burundi pourrait importer de l’internet de la Tanzanie ,(popularité : 2 %)

L’OAG s’inscrit en faux contre le "deux poids deux mesures" sur l’IPR,(popularité : 2 %)

Les non dits des micro finances,(popularité : 2 %)