Le journaliste Esdras Ndikumana primé en France


C’est le premier journaliste étranger qui reçoit un prix décerné par l’Association de la Presse Diplomatique en France. Ce prix lui a été remis ce lundi 11 janvier par Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères.



Par: Isanganiro , mercredi 13 janvier 2016  à 07 : 32 : 44
a

Le journaliste burundais est récompensé pour sa couverture de la crise au Burundi en tant que correspondant de la Radio France Internationale(RFI)et de l’Agence France-Presse (AFP).

Dans son allocution de circonstance, Esdras Ndikumana a dédié, entre autres, son prix à ses collègues burundais qui sont dans de très grandes difficultés. Selon lui, un bon nombre de journalistes ont fui le pays et d’autres exercent leur métier dans un espace de liberté totalement fermé.

Selon nos confrères de la RFI, un mot a marqué la cérémonie de remise dudit prix : « courage ». Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a pour sa part parlé de « compétence » et « courage » qui ont caractérisé Esdras Ndikumana, l’heureux gagnant du prix. En effet, ce journaliste burundais avait été arrêté le 02 août dernier, quand il couvrait à Bujumbura l’assassinat du Lieutenant général Adolphe Nshimirimana.

Le lauréat du prix de l’association de la Presse Diplomatique francophone qui vit aujourd’hui en exil au Kenya souhaite que ce prix soit une occasion de mettre en lumière la situation de son pays, le Burundi, qui traverse une crise profonde « pour laquelle il faut trouver des solutions ».




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

136 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 27 %)

Rumonge : L’ACPDH aux côtés des rapatriés et vulnérables du site Gahore,(popularité : 10 %)

Echec d’un projet d’élevage de poules suite aux fêtes de fin d’année,(popularité : 10 %)

Le centre d’assistance intégrale pour les victimes des violences sexuelles moins connu à Muyinga.,(popularité : 9 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 9 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 9 %)

Le Burundi affiche une malnutrition chronique chez les enfants de moins de 5 ans,(popularité : 9 %)

Un examen de sélection pour la fac de médecine,(popularité : 9 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 9 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 8 %)