Le Burundi se dote d’un premier centre de traitement d’Ebola


Cette infrastructure est construite en zone Rukaramu de la province Bujumbura rurale. Il comporte 2 parties principales. La première pour accueillir les arrivants et la seconde pour les cas suspects et/ou confirmés.



Par: Isanganiro , jeudi 14 janvier 2016  à 12 : 59 : 37
a

Construite sur un terrain du Centre de santé Rukaramu dans le cadre de prévention, le Centre d’isolement et de traitement des cas d’Ebola a coûté plus de 96 millions de francs burundais, 100% financé par l’UNICEF. Selon la ministre de la santé, Dr Josiane Nijimbere, qui a inauguré ledit centre ce mercredi, cette infrastructure pourra aider à prendre en charge d’autres maladies dont les maladies infectieuses.

Ce jeudi, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclare la fin de cette épidémie en d’Afrique de l’Ouest. Dans cette région, le virus a fait plus de 11 milles morts essentiellement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Les premières flambées de maladie à virus Ebola étaient survenues dans des villages isolés d’Afrique centrale, à proximité des forêts tropicales.

L’OMS estime que la mobilisation doit rester de mise pour éviter de nouvelles flambées. Le virus Ebola se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumain. Les premiers cas ont été détectés en 1976 en Afrique centrale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1134 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 10 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 10 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 10 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 10 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 10 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 10 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 10 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 9 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 9 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 9 %)