Le marché de Jabe déménage vers le terrain du lycée municipal Bwiza


Situé sur l’avenue de l’imprimerie dite avenue de la mort dans le quartier Jabe, le terrain du lycée municipal Bwiza (LMB) accueille bientôt les commerçants du marché de Jabe. Celui-ci va être réhabilité avec les fonds de l’Union Européenne



Par: Isanganiro , jeudi 14 janvier 2016  à 13 : 01 : 49
a

Le nouveau site qui va abriter le marché de Jabe à moins d’une semaine n’est pas encore aménagé. La direction de LMB dit n’avoir pas été informée que son terrain va être utilisée. Selon Jacqueline Ndimurukundo, directrice de l’école, il est inconcevable qu’un marché puisse cohabiter avec une école. « Ce n’est pas du tout facile, comment vais –je gérer une école avec le bruit des marchands », s’indigne-t-elle. La directrice pressent en outre un problème de partage de latrine.

De leur côté les commerçants qui vont prochainement s’installer dans ce marché provisoire craignent qu’ils vont perdre leur clientèle, car disent-ils, c’est loin. Ils s’interrogent comment ils vont déplacer chaque matin et soir leurs marchandises. Ils craignent également pour leur sécurité, car selon eux, cette avenue n’est pas sécurisée. Ces marchands proposent d’occuper une partie du marché pendant que les activités de réhabilitation se déroulent dans une autre pour interchanger après, ce que rejette le gestionnaire de ce marché Amza Abadi.

Les acheteurs de Nyakabiga, eux, y voient déjà des difficultés d’approvisionnement. Ils s’inquiètent que le nouveau site soit loin par rapport à l’ancien marché et regrettent qu’ils soient obligés de payer le déplacement. Le commissaire du marché de Jabe tranquillise que les travaux de réhabilitation ne vont pas excéder cinq mois.

Le marché de Jabe est l’un des 7 marchés de la mairie de Bujumbura qui vont être réhabilités. Pour certains, ces activité débuteront le 18 courant.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1165 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation



a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !





Les plus populaires
Stock stratégique carburant, une solution à la pénurie,(popularité : 9 %)

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié ,(popularité : 9 %)

Barrage Jiji-Murembwe : La BAD accorde 22 millions de dollars,(popularité : 8 %)

L’économie du pays va decrescendo ,(popularité : 8 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 8 %)

Le Burundi classé plus corrompus en Afrique de l’Est, mais avance en économie ,(popularité : 8 %)

Une politique de charroi zéro pour la croissance budgétaire au Burundi ,(popularité : 8 %)

"Il est temps de mettre en œuvre les programmes nationaux de développement ’ ,(popularité : 8 %)

« Le Gouvernement doit plus ou moins 10 milliards aux pétroliers », dixit le président de l’Olucome ,(popularité : 8 %)

Bujumbura : Les commerçants contraints de déménager temporairement,(popularité : 8 %)