Que c’est dur de réussir ses cours quand on est handicapé


Ils ont une particularité d’avoir un handicap ne leur permettant pas de suivre les cours au même rythme que leurs camarades normaux. Leur taux de réussite n’a pas été des meilleurs pour le premier trimestre de l’année scolaire en cours. Voudriez-vous connaître ces élèves ? Bienvenus au Lycée Notre Dame de la Sagesse de Gitega.



Par: Isanganiro , vendredi 15 janvier 2016  à 15 : 21 : 37
a

Ceux qui auraient fréquenté la ville de Gitega se situeraient mieux. Il s’agit de l’ancien Lycée Clarté Notre Dame (CND), qui est devenu actuellement Lycée Notre Dame de la Sagesse (LNDS) de Gitega. Ledit lycée regorge un programme pilote d’éducation inclusive.

C’est dans ce programme que des élèves malvoyants et/ou malentendants suivent leurs cours, aux côtés de leurs camarades normaux. Ils sont présents, de la 7ème à la 10ème année. Le directeur dudit lycée a un constat : « Le taux de réussite pour ces enfants diminue au fur des années ».

Mais il y a encore un peu pire selon l’Abbé Elie Sakubu : « Les malvoyants n’ont pas fait leurs examens ». Il déplore que même ceux qui ont pu se mesurer affichent une note très basse. C’est comme par exemple dans la classe de 7ème année où seuls trois sur dix-sept sourds ont eu une moyenne de 50 %. En 9ème et 10ème, aucun de ces condamnés n’a pu obtenir la note moyenne.

Abbé Sakubu estime que cette mauvaise note est due au manque d’enseignants spécialisés en langage de signes et en bail.Par ailleurs, ajoute-t-il, il y a un manque d’harmonisation dans leurs manières de traduction, du fait que les uns ont étudié dans le système anglophone, d’autres dans le système francophone.

A cela s’ajoute le fait qu’il n’y a qu’un seul enseignant traducteur dans chaque classe où sont présents ces élèves handicapés. Curieusement, ces enfants étudient avec des bien-portants qui suivent normalement leurs cours, sans devoir passer par des traducteurs.

Le directeur du LNDS se montre tout de même optimiste que ces élèves vont améliorer leur note au cours du second trimestre, arguant que de nouveaux traducteurs vont bientôt arriver. Il demande à la commission nationale en charge de la préparation du test de 10e de consulter les titulaires des cours afin de choisir des questions adaptées au niveau de ces élèves handicapés.

Le Lycée Notre Dame de la Sagesse de Gitega a été choisi comme école pilote dans le programme d’éducation inclusive, avec des élèves présentant des handicaps variés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

184 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 31 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 19 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 8 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 5 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 4 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 4 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 4 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 4 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)