Que c’est dur de réussir ses cours quand on est handicapé


Ils ont une particularité d’avoir un handicap ne leur permettant pas de suivre les cours au même rythme que leurs camarades normaux. Leur taux de réussite n’a pas été des meilleurs pour le premier trimestre de l’année scolaire en cours. Voudriez-vous connaître ces élèves ? Bienvenus au Lycée Notre Dame de la Sagesse de Gitega.



Par: Isanganiro , vendredi 15 janvier 2016  à 15 : 21 : 37
a

Ceux qui auraient fréquenté la ville de Gitega se situeraient mieux. Il s’agit de l’ancien Lycée Clarté Notre Dame (CND), qui est devenu actuellement Lycée Notre Dame de la Sagesse (LNDS) de Gitega. Ledit lycée regorge un programme pilote d’éducation inclusive.

C’est dans ce programme que des élèves malvoyants et/ou malentendants suivent leurs cours, aux côtés de leurs camarades normaux. Ils sont présents, de la 7ème à la 10ème année. Le directeur dudit lycée a un constat : « Le taux de réussite pour ces enfants diminue au fur des années ».

Mais il y a encore un peu pire selon l’Abbé Elie Sakubu : « Les malvoyants n’ont pas fait leurs examens ». Il déplore que même ceux qui ont pu se mesurer affichent une note très basse. C’est comme par exemple dans la classe de 7ème année où seuls trois sur dix-sept sourds ont eu une moyenne de 50 %. En 9ème et 10ème, aucun de ces condamnés n’a pu obtenir la note moyenne.

Abbé Sakubu estime que cette mauvaise note est due au manque d’enseignants spécialisés en langage de signes et en bail.Par ailleurs, ajoute-t-il, il y a un manque d’harmonisation dans leurs manières de traduction, du fait que les uns ont étudié dans le système anglophone, d’autres dans le système francophone.

A cela s’ajoute le fait qu’il n’y a qu’un seul enseignant traducteur dans chaque classe où sont présents ces élèves handicapés. Curieusement, ces enfants étudient avec des bien-portants qui suivent normalement leurs cours, sans devoir passer par des traducteurs.

Le directeur du LNDS se montre tout de même optimiste que ces élèves vont améliorer leur note au cours du second trimestre, arguant que de nouveaux traducteurs vont bientôt arriver. Il demande à la commission nationale en charge de la préparation du test de 10e de consulter les titulaires des cours afin de choisir des questions adaptées au niveau de ces élèves handicapés.

Le Lycée Notre Dame de la Sagesse de Gitega a été choisi comme école pilote dans le programme d’éducation inclusive, avec des élèves présentant des handicaps variés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

194 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 8 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 4 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 3 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 3 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 3 %)

Vers une prise illégale d’intérêt ,(popularité : 3 %)

La société civile et la mairie de Bujumbura à couteau tiré ,(popularité : 3 %)

Suspension de la grève des enseignants ,(popularité : 3 %)

Les droits des civiles au sein de la police bafoués ? ,(popularité : 3 %)