L’association Bafashebige décrie l’installation d’un marché près d’une école


Les activités de l’école vont êtregênées par les mouvements dans le marché. Un mur de séparation devrait au moins être érigé et des entrées séparées dit Gloriose Haberisoni coordinatrice des activités à l’association Bafashebige.



Par: Isanganiro , vendredi 15 janvier 2016  à 15 : 25 : 58
a

La réhabilitation d’un marché est un bon projet qui doit être préparé minutieusement. Selon la coordinatrice de l’association Bafashebige qui milite pour éducation de qualité, une école suppose le calme et la concentration pour un bon apprentissage.

Quelle que soit la durée que le marché de Jabe va être relogé sur le terrain du lycée municipal de Bwiza, le rendement scolaire des élèves pourra être affecté. La durée de réhabilitation estimée à 5 mois correspond exactement aux deux trimestres très importants avant la fin de l’année scolaire en cours, s’indigne la coordinatrice.

D’après elle, un tel déménagement devrait se faire à condition que l’entourage ait été préparé à savoir le personnel enseignant ainsi que les apprenants. Elle explique également que le bruit des commerçants, des acheteurs ainsi que les saletés ne vont pas du tout favoriser de bonnes conditions d’apprentissage des élèves.

Le terrain de jeu de ce lycée devrait être bien aménagé de façon que les deux groupes ne se gênent point.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

163 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo





Les plus populaires
Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 100 %)

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants,(popularité : 12 %)

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés,(popularité : 7 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 5 %)

Burundi : Un hôpital couronné par le Président de la république,(popularité : 5 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 5 %)

Gitega : Une fillette malformée attend beaucoup de vos gestes charitables,(popularité : 4 %)

Le Burundi parmi les prochaines victimes de la famine, parle un rapport ,(popularité : 4 %)

UB : Les étudiants devraient juger ,(popularité : 4 %)

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale ! ,(popularité : 4 %)