Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé




Par: Isanganiro , samedi 16 janvier 2016  à 15 : 02 : 55
a

Les 28 présumés auteurs du putsch manqué du 13/5/2015 ont été signifiés ce vendredi 15 janvier 2016. 4 généraux, dont Cyrille Ndayirukiye ont été condamnés à perpétuité avec une peine complémentaire de 10 ans chacun. C’était ce vendredi 15/1/2016 dans les enceintes de la cours d’appel de Gitega où siégeait la cours suprême.

Dans ce verdict, les autres généraux condamnés à perpétuité sont Juvénal Niyungeko dit Kiroho, Helmenegilde Nimenya et Zénon Ndabaneze.

Un autre groupe de 9 prévenus a été condamné d’une peine de 30 ans avec une peine complémentaire de 10 ans. Il s’agit de Joseph Mikorokoro, Michel Kazungu, Eric Ntahombereye, Prosper Nkurunziza, Aloys Nzokira, Elihud Nsabiyumva, Barnabé Barimbereyimana, Rénovat Nduwayo, Salvator Bapfutwabo, Richard Katagaruka et Melchior Ndayishimiye.

Huit autres ont été condamnés à 5 ans de prison, à savoir Dieudonné Barimbereyimana, Pierre Bizimana, Richard Ininahazwe, Jean Claude Barankoraniye, Joseph Nzeyimana et Lin Ndayihereje.

Dans ce verdict, 7 prévenus ont été acquittés. Il s’agit de Prime Ngowenubusa, Jean Bosco Daradangwa, Nicaise Ntahompereye, Richard Hagabimana, Pascal Furuguta, Déo Ngabirano et Léonidas Nimpagaritse.

Le siège a en outre exigé un complément d’enquête en ce qui concerne les édifices et infrastructures démolies.

Pour Maître Frédéric François avocat de la partie civile constituée par le parti au pouvoir, c’est bien que le droit ait été dit. Cependant, il demande que la justice soit faite pour tous surtout en ce qui est du payement des dommages et intérêts.

Après la lecture du verdict, les prévenus ont acclamé le siège et ont vite rejoint un camion de la police qui les attendait pour regagner la prison centrale de Gitega où ils sont incarcérés depuis le mois d’octobre de l’année passée sous haute escorte de la police lourdement armée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

465 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi





Les plus populaires
L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’,(popularité : 18 %)

Le journaliste Nkezabahizi tué par les délinquants,(popularité : 5 %)

L’EPU : le Burundi se garde de mettre en applications 39 recommandations ,(popularité : 5 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 4 %)

Muyinga : Le CNDD-FDD se dissocie de ses jeunes zélés ,(popularité : 3 %)

Les inquiétudes de la LDGL dans la sous région,(popularité : 3 %)

HRW interdit de publier son rapport sur le Burundi, l’ONU s’inquiète ,(popularité : 3 %)

18 albinos tués il y a une dizaine de jours sa famille réclame que justice soit rendue ,(popularité : 3 %)

2011, année des violations massives des droits de l’homme,(popularité : 3 %)

Procès Ernest Manirumva : Un jugement de la honte ,(popularité : 3 %)