Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé




Par: Isanganiro , samedi 16 janvier 2016  à 15 : 02 : 55
a

Les 28 présumés auteurs du putsch manqué du 13/5/2015 ont été signifiés ce vendredi 15 janvier 2016. 4 généraux, dont Cyrille Ndayirukiye ont été condamnés à perpétuité avec une peine complémentaire de 10 ans chacun. C’était ce vendredi 15/1/2016 dans les enceintes de la cours d’appel de Gitega où siégeait la cours suprême.

Dans ce verdict, les autres généraux condamnés à perpétuité sont Juvénal Niyungeko dit Kiroho, Helmenegilde Nimenya et Zénon Ndabaneze.

Un autre groupe de 9 prévenus a été condamné d’une peine de 30 ans avec une peine complémentaire de 10 ans. Il s’agit de Joseph Mikorokoro, Michel Kazungu, Eric Ntahombereye, Prosper Nkurunziza, Aloys Nzokira, Elihud Nsabiyumva, Barnabé Barimbereyimana, Rénovat Nduwayo, Salvator Bapfutwabo, Richard Katagaruka et Melchior Ndayishimiye.

Huit autres ont été condamnés à 5 ans de prison, à savoir Dieudonné Barimbereyimana, Pierre Bizimana, Richard Ininahazwe, Jean Claude Barankoraniye, Joseph Nzeyimana et Lin Ndayihereje.

Dans ce verdict, 7 prévenus ont été acquittés. Il s’agit de Prime Ngowenubusa, Jean Bosco Daradangwa, Nicaise Ntahompereye, Richard Hagabimana, Pascal Furuguta, Déo Ngabirano et Léonidas Nimpagaritse.

Le siège a en outre exigé un complément d’enquête en ce qui concerne les édifices et infrastructures démolies.

Pour Maître Frédéric François avocat de la partie civile constituée par le parti au pouvoir, c’est bien que le droit ait été dit. Cependant, il demande que la justice soit faite pour tous surtout en ce qui est du payement des dommages et intérêts.

Après la lecture du verdict, les prévenus ont acclamé le siège et ont vite rejoint un camion de la police qui les attendait pour regagner la prison centrale de Gitega où ils sont incarcérés depuis le mois d’octobre de l’année passée sous haute escorte de la police lourdement armée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

426 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Affaire Nyakabeto : lourdes sanctions contre les opposants à l’expulsion,(popularité : 3 %)

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 3 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 2 %)

Burundi : Il faut cesser de harceler les avocats et les journalistes ,(popularité : 2 %)

Evaluation de la situation des droits de l’homme à Genève en janvier en 2013 ,(popularité : 2 %)

Trois leaders de la société civile portent plainte contre Rema FM au CNC,(popularité : 2 %)

Le nouveau locataire de Mpimba n’est qu’ une goute d’eau dans l’océan,(popularité : 2 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 2 %)

3 journalistes menacés au Burundi ,(popularité : 2 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 2 %)