Deux corps sans vie trouvés à Kivoga


Deux corps sans vie ont été trouvés ce mardi matin dans la localité de kivoga nous sommes en commune Mutimbuzi dans la province de Bujumbura.



Par: Isanganiro , mardi 19 janvier 2016  à 12 : 54 : 17
a

Il s’agit de deux hommes : BIGIRIMANA Damien du quartier Jabe en zone Bwiza et NDAYISHIMIYE Emmanuel de la zone Buyenzi en Mairie de Bujumbura.

Selon l’épouse de BIGIRIMANA, son mari a été appelé au téléphone dans la mi-journée de dimanche dernier par quelque qui voulait lui acheter sa parcelle se trouvant au Quartier Gisyo nous sommes en commune urbaine de Muha.

Cet homme est parti en compagnie de son ami NDAYISHIMIYE Emmanuel abord son véhicule.
L’épouse de feu BIGIRIMANA Damien indique que vers le soir, la famille a constaté que le chef de famille n’était pas encore rentré. J’ai téléphoné sur ses portable, mais personne ne répondait ajoute Anatolie NSHIMIRIMANA.

Le lendemain la famille de BIGIRIMANA et ses enfants ont commencé à faire des recherches. Ce lundi 18 janvier, dans la mi-journée cette famille a appris que le véhicule du disparu était garé près du marché de Kinama.
Arrivée sur les lieux la famille du disparu n’a trouvé à l’intérieur de ce véhicule que des documents de ce dernier, la carte nationale d’identité et le passeport de feu BIGIRIMANA témoigne Anatolie NSHIMIRIMANA.

Le mobil de ce double assassinat ainsi que les auteurs restent inconnus selon les familles de ces deux hommes assassinés. Elles demandent cependant que la criminalité cesse dans le pays et que des enquêtes soient menées pour trouver les auteurs de ce meurtre.

Le porte parole de la police a fait savoir que les enquetes sur ce meurtre ont déjè commencé. Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi ; Pierre NKURIKIYE a annoncé que ces enquetes seront plus faciles et plus rapides car il y a ceux qui ont appelé les disparus par télephone.

Au cours de cette meme conférence de presse le porte parole de la police a profité de l’occasion pour annoncer qur les forces de sécurité ont appréhendé ce mardi l’auteur de l’explosion d’une grenade dans un bistrot de Gatumba le 2 Décembre 2015. Une explosion qui a fait 3 morts et 7 blessés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

281 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 42 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 6 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 2 %)

Le Burundi déclare une épidémie de Paludisme,(popularité : 2 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 2 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 2 %)