Des réfugiés burundais regagnent leur pays


24 burundais exilés en République Démocratique du Congo ont regagné le Burundi ce lundi 18 janv.-16. Ils disent qu’ils ont fui les mauvaises conditions de vie dans le camp de Lusenda qui les abritait. Le gouverneur de Rumonge appelle aux autres réfugiés burundais de venir construire leur patrie.



Par: Isanganiro , mardi 19 janvier 2016  à 20 : 32 : 51
a

7 hommes, 11femmes et 6 enfants ont débarqué à la plage de Kagongo en commune et province Rumonge les uns vers 11h et les autres vers 15h de ce lundi 18 janv.-16. Tous provenaient du camp des réfugiés de Lusenda dans l’Est de la RDC et ont traversé le lac Tanganyika à bord de deux bateaux de transport. Seuls 9 d’entre eux sont originaires de la province de Rumonge dans les communes de Rumonge, Burambi et Buyengero et les autres sont des provinces Makamba et Bujumbura (dit rural).

Les manque de vivres, d’habitats plus ou moins acceptables, d’écoles pour leurs enfants, de médicaments doublé des réclamations réprimées dans le sang ont poussé ces burundais à quitter clandestinement ce camp sans l’aval du HCR. Selon leurs dires, de jeunes congolais qui profitent de la présence des burundais dans ce camp collaborent avec des éléments des forces de l’ordre congolaises et certains agents du HCR pour étouffer dans l’œuf toute idée de rapatriement des burundais.

Juvénal Bigirimana, gouverneur de Rumonge, qui était à Kagongo les accueillir a dit qu’ils seront rétablis dans leurs biens sans aucune autre forme de procès. En attendant qu’ils aient leurs premières récoltes, dit le gouverneur de Rumonge, ils seront assistés au même titre que les victimes des intempéries de ces derniers jours dans cette province.

Sans en préciser l’effectif, Juvénal Bigirimana dit que plusieurs personnes ayant fui sa province depuis fin avril 2015 ont déjà regagné le Burundi. Il appelle à ceux qui hésitent encore de venir édifier leur patrie sous peine de se voir retourner en arrière de 20ans après une seule année d’exil. Aux autorités locales et le HCR, il leur demande de faciliter ce rapatriement volontaire des burundais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

365 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 15 %)

Pose de la première pierre du bâtiment de la présidence par le numéro un burundais,(popularité : 13 %)

Les hôpitaux privés très affectés par la crise,(popularité : 12 %)

Père Noel donne la joie aux touts petits,(popularité : 12 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 11 %)

EDUCATION/Pas de désœuvrement dans les classes de 9 ème à kabezi,(popularité : 11 %)

Une des facultés à l’Université du Burundi est en grève il y a un mois,(popularité : 11 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 10 %)

MWARO : Les écoles à internat sont au point-mort à quelques jours de la rentrée scolaire,(popularité : 9 %)