Une importante délégation du CSNU attendue à Bujumbura




Par: Isanganiro , mercredi 20 janvier 2016  à 12 : 33 : 28
a

Une délégation de 33 personnes arrive incessamment dans la capitale Bujumbura. Cette délégation du SCNU est composée de 15 membres dudit conseil et 6 assistants, 5 membres du secrétariat des Nations unies, 3 autres fonctionnaires des NU ainsi que 4 journalistes de différents médias accrédités à New York.

Cette délégation arrive au moment où le dialogue interne inter-burundais a débuté ce mardi le 19 janvier 2016. Ce dialogue est contesté par l’opposition politique dont la plupart est à l’extérieur. Les UN viennent négocier la relance du dialogue inter burundais extérieur au point mort depuis fin décembre dernier.

Le dialogue externe avait été lancé le 28 décembre dernier à Entebbe en Ouganda. A cette date, le président ougandais –médiateur- avait indiqué que le dialogue devrait se poursuivre le 6 janvier 2016 à Arusha en Tanzanie, mais ce rendez-vous n’a pas été respecté. Depuis, on a parlé du 15 janvier comme date probable de reprise du dialogue, ce qui n’a pas été concrétisé.

Le gouvernement conteste la composition de la liste des participants dans ce dialogue. Ce mardi, le ministre des relations extérieures Alain aimé Nyamitwe a indiqué que parmi les participants il y a ceux qui sont poursuivis par la justice. Il estime qu’il y a des milliers d’associations et des dizaines des partis politiques qui n’ont pas été considérés par la médiation.

L’opposition, elle, dit que le dialogue externe doit se dérouler entre les anti et les pro- troisième mandat. Léonce Ngendakumana- un des leaders de l’opposition- estime que ce sont ces deux parties qui sont bien placées pour trouver la solution à la crise burundaise.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

439 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 4 %)

Bujumbura : Une marche à Bujumbura contre la nouvelle résolution de l’ONU,(popularité : 3 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 3 %)

Des enseignements ‘’diversions’’ du CNDD – FDD ,(popularité : 3 %)

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 3 %)

L’ADC-Ikibiri insiste toujours pour les négociations avec le Gouvernement,(popularité : 3 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 3 %)

Sa décision ne rime pas avec la constitution,(popularité : 3 %)

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda,(popularité : 3 %)