L’UPRONA décrie les résultats du premier jour du dialogue interne


Le porte-parole de l’Uprona, aile de Charles Nditije non-reconnu par le ministère de l’intérieur, regrette que la réunion du premier jour du dialogue inter-burundais interne du 19 janvier 2016 ait visé la révision des textes de références. Cependant, Tatien Sibomana se réjouit que les intentions de la Commission Nationale du Dialogue inter-burundais aient été révélées dès le premier jour.



Par: Isanganiro , jeudi 21 janvier 2016  à 11 : 52 : 27
a

Le porte-parole du parti Uprona, aile de Charles Nditije non-reconnu par le ministère de l’intérieur, indique que les interventions de la première réunion du dialogue interne selon lesquelles il faut réviser la constitution pour ne pas limiter les mandats présidentiels démontrent les objectifs des organisateurs dudit dialogue.

« C’était prévisible que la Commission Nationale du Dialogue Inter-burundais(CNDI) devrait arriver à une conclusion qui facilite le pouvoir à remettre en cause les textes de référence », fait-il remarquer. Tatien Sibomana cite l’article 9 du décret qui met en place la CNDI selon lequel la CNDI a la mission d’évaluer l’Accord d’Arusha, la Constitution, la Charte de l’unité nationale et les accords de cesser le feu.

Le parti Uprona estime que la révision de la Constitution et de l’Accord d’Arusha par la volonté d’une seule personne ou d’un seul parti politique, constitue un risque pour le peuple burundais. « Les conclusions du dialogue interne sont contestables au vue des résultats de la première rencontre », dit le porte-parole de ce parti de l’opposition.

Selon Tatien Sibomana, les textes de référence dans la ligne de mire du CNDI seront protégés par les négociations ouvertes à toutes les forces politiques, morales et sociales. Il est confiant que la CNDI ne pourra rien changer sur ce qui sera décidé dans les négociations tant demandées par les burundais et la communauté internationale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

360 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 21 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 10 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 10 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 10 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 10 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 10 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 10 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 8 %)

Le chef des Renseignements burundais remplacé,(popularité : 8 %)