Sit-in au Campus Kiriri de l’Université du Burundi


Les étudiants de la Faculté des Sciences de l’Ingénier (FSI) sont en grève depuis ce mardi 19 janvier. Ils demandent les résultats des unités d’enseignements de la 1ère année de baccalauréat puisqu’ils avaient avancé avec des compléments.



Par: Isanganiro , jeudi 21 janvier 2016  à 21 : 08 : 36
a

Les étudiants du Baccalauréat III au campus Kiriri ne vont pas en classe dès ce mardi. Le motif de cet arrêt des cours est la question des compléments qu’ils ont faits dans les sessions de la 2ème. Ils indiquent que jusqu’à présent, ils n’ont pas encore obtenu des résultats des examens de ces cours vus en 1ère année.

Comme conséquence, ils soulignent qu’ils n’ont pas droits aux documents académiques complets tels les bulletins ou les attestations de réussite. A cela s’ajoute des étudiants qui ont raté des examens de compléments à cause du retard d’affichage de leurs résultats.

Ces étudiants se disent étonnés du silence mais aussi de promesses non tenues de certaines autorités de l’Université du Burundi. A titre illustratif, ils citent des correspondances du 06/10/2015 et du 16/12/2015 adressées au Doyen de la FSI mais aussi une autre du 02/11/2015 écrite au Directeur des services académiques.

Ces étudiants qui sont des départements du Génie Civil et environnement, de l’Architecture et Urbanisme Académiques ainsi que celui d’Electromécanique soulignent qu’ils ne comptent pas retourner en classe pour les cours magistraux si leur problème n’est pas résolu. Cependant, ils font savoir qu’ils continueront à faire des stages, des travaux pratiques, des examens programmés et des visites sur terrains.

Depuis ce lundi, ils passent tout l’avant midi devant le bâtiment abritant le décanat au campus Kiriri et dans l’après-midi ils s’occupent utilement, disent-ils.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

344 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 31 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 19 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 8 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 5 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 4 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 4 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 4 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 4 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)