Sit-in au Campus Kiriri de l’Université du Burundi


Les étudiants de la Faculté des Sciences de l’Ingénier (FSI) sont en grève depuis ce mardi 19 janvier. Ils demandent les résultats des unités d’enseignements de la 1ère année de baccalauréat puisqu’ils avaient avancé avec des compléments.



Par: Isanganiro , jeudi 21 janvier 2016  à 21 : 08 : 36
a

Les étudiants du Baccalauréat III au campus Kiriri ne vont pas en classe dès ce mardi. Le motif de cet arrêt des cours est la question des compléments qu’ils ont faits dans les sessions de la 2ème. Ils indiquent que jusqu’à présent, ils n’ont pas encore obtenu des résultats des examens de ces cours vus en 1ère année.

Comme conséquence, ils soulignent qu’ils n’ont pas droits aux documents académiques complets tels les bulletins ou les attestations de réussite. A cela s’ajoute des étudiants qui ont raté des examens de compléments à cause du retard d’affichage de leurs résultats.

Ces étudiants se disent étonnés du silence mais aussi de promesses non tenues de certaines autorités de l’Université du Burundi. A titre illustratif, ils citent des correspondances du 06/10/2015 et du 16/12/2015 adressées au Doyen de la FSI mais aussi une autre du 02/11/2015 écrite au Directeur des services académiques.

Ces étudiants qui sont des départements du Génie Civil et environnement, de l’Architecture et Urbanisme Académiques ainsi que celui d’Electromécanique soulignent qu’ils ne comptent pas retourner en classe pour les cours magistraux si leur problème n’est pas résolu. Cependant, ils font savoir qu’ils continueront à faire des stages, des travaux pratiques, des examens programmés et des visites sur terrains.

Depuis ce lundi, ils passent tout l’avant midi devant le bâtiment abritant le décanat au campus Kiriri et dans l’après-midi ils s’occupent utilement, disent-ils.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

373 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 7 %)

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 7 %)

Muyinga : Les Batwa évoluent !,(popularité : 6 %)

Rumonge : Travaux communautaires ou activités du CNDD-FDD ?,(popularité : 5 %)

Un examen de sélection pour la fac de médecine,(popularité : 5 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 5 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 5 %)

Des passagers manquent des bus à la gare du Nord,(popularité : 5 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 4 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 4 %)