Tenue du dialogue inter-burundais à Gitega




Par: Isanganiro , jeudi 21 janvier 2016  à 21 : 28 : 56
a

La Belgique a certes aidé le Burundi dans le développement sociopolitique mais actuellement, si ce pays veut diviser les burundais, ils vont s’en passer de leur aide.Tels sont les propos de certains des participants au dialogue inter-burundais qui s’est tenu à Gitega ce jeudi 21/1/2016.

Dans ce dialogue, les participants ont accusé la Belgique d’avoir trempé dans beaucoup de dossiers, à commencer par l’assassinat du Prince Louis Rwagasore, héro de l’indépendance du Burundi. Selon les participants, il faut que le gouvernement du Burundi poursuit en justice la Belgique pour ce crime et pour d’autres dans lesquels ce pays participé au Burundi.

Selon ceux qui étaient dans ces débats, la communauté internationale, surtout la Belgique, devrait cesser à s’ingérer dans les affaires internes d’un Etat indépendant en voulant dicter les dirigeants dans la prise des décisions. Les participants ont suggéré au gouvernement burundais de demander à la Belgique si il y a une dette que le Burundi leur doit afin que la population burundaise la lui rembourse.

Dans ce dialogue, certains participants ont demander aux anciens chefs d’État comme Pierre Buyoya et Sylvestre Ntibantunganya de cesser de ternir l’image du pays en passant par des médias qui n’émettent plus sur le sol Burundais comme la RPA. Ils leur ont demandé de regagner le pays et de tout dire étant au Burundi.

Dans les débats, les Batwa ont exprimé leurs doléances, demandant de revoir la constitution et d’y inclure leur ethnie afin qu’ils soient représentés comme les autres ethnies dans les organes de prise de décision.

Le président de la Commission de Dialogue Inter Burundais a fait savoir que ce dialogue va se poursuivre dans les communes après que les membres de cette commission auront fait le tour dans toutes les provinces.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

365 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 5 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 4 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 4 %)

Les manifestations changent de forme à Musaga,(popularité : 3 %)

Une majorité de burundais soutiennent la limitation des mandats présidentiels à 2 ,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 3 %)