Le Gvn’t burundais campe sur sa position, le CSNU moins satisfait




Par: Isanganiro , vendredi 22 janvier 2016  à 21 : 43 : 11
a

Le gouvernement burundais reste ouvert au dialogue tant interne qu’externe pour renforcer la paix et la sécurité au pays, ce sont les propos du Président Pierre Nkurunziza après s’être entretenu avec la délégation du Conseil de Paix et de Sécurité des Nations Unies en visite au Burundi depuis ce 21 janvier.

Dans un point de presse tenu juste après la rencontre dans la ville de Gitega, le président Nkurunziza a indiqué que le gouvernement assurera une collaboration permanente avec les Nations Unies pour bien mener ce dialogue à l’interne ainsi qu’à l’externe.

Le Président Nkurunziza a insisté sur l’importance du dialogue interne organisé par le Conseil National pour le Dialogue Inter-burundais, CNDI, car pour lui, le gros de Burundais se trouvent au Burundi, mais que même les burundais vivant en exil auront l’occasion de s’exprimer.

" Le dialogue interne ainsi que le dialogue externe restent tous essentiels pour une paix durable. Tout Burundais qui a quelque chose à contribuer pour le bien-être du pays aura l’opportunité de donner son point de vue", a dit le Président Nkurunziza.

Il a appelé les Burundais à comprendre que seul les Burundais peuvent trouver solution à leurs problèmes, mais que les Nations Unies restent un partenaire essentiel pour.

Pour Samantha Power, présidente de la délégation, l’entretien qu’ils ont eu avec le Président de la République n’a pas abouti à grand-chose comme attendu. Elle a fait savoir que le conseil de sécurité des Nations-Unies va continuer à dialoguer avec le pouvoir de Bujumbura pour faire avancer le dialogue sous la médiation ougandaise.

"Franchement nous n’avons pas abouti à nos attentes, mais nous ne désarmons pas parce que la paix au Burundi est très importante. Nous allons continuer à dialoguer car la solution aux problèmes du Burundi ne peut pas être trouvée en un jour ", a dit Samantha Power, soulignant qu’ils ont insisté sur l’élargissement de ce dialogue afin d’inclure d’autres acteurs.

Elle a souligné que le Conseil de Sécurité des Nations-Unies ne peut pas rester les bras croisés si le cycle de violence continue à s’observer au Burundi.

A l’arrivée de la délégation à Gitega, des slogans hostiles à la force étrangère proposée par le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine, MAPROBU, se faisaient entendre, dans un scénario semblable à celui de Bujumbura ce jeudi à leur arrivée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

696 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 6 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 2 %)

Burundi : La CENI proclame les résultats provisoires du récent référendum ,(popularité : 2 %)

Que dit la presse belge à la veille de la visite Philippe et Mathilde ?,(popularité : 2 %)

Un bâtiment demandé par le Burundi en mémoire des bonnes relations sino-burundaises ,(popularité : 2 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 2 %)

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement,(popularité : 2 %)