Insécurité sur la RN 5, la population est appelée à la vigilance




Par: Isanganiro , samedi 23 janvier 2016  à 13 : 00 : 30
a

Avec le rebondissement des enlèvements sur la RN 5, route Bujumbura-Rugombo, l’administration provinciale rappelle aux passagers que la circulation nocturne est dangereuse et appelle la population de la commune Gihanga à plus de vigilance afin de dénoncer à temps tout ce qui peut perturber la sécurité.

Le gouverneur de Bubanza l’a dit ce jeudi après les travaux communautaires sur la colline Rugunga de la commune Gihanga, au lendemain d’une embuscade qui a eu lieu entre la cinquième et la quatrième transversale avec comme bilan six personnes enlevées et des marchandises pillées.

« Les gens qui empruntent souvent cette route doivent être prudents, ne pas prendre le trajet pendant la nuit. Nous allons d’ailleurs voir comment réguler la circulation jusqu’à dix-huit heure, sauf des véhicules qui circulent à tout moment comme les ambulances, ceux des forces de l’ordre et autres », a dit Tharcisse Niyongabo, gouverneur de la province Bubanza s’adressant aux habitants de la colline Rugunga jeudi en marge des travaux communautaires qui ont vu la participation des parlementaires et sénateurs élus dans la circonscription de Bubanza.

Il a exhorté la population de Gihanga riveraine de la réserve naturelle de la Rukoko de rester vigilante car selon lui, les malfaiteurs passent toujours par cette foret.

De son côté, Gabriel Ntisezerana a également appelé la population à avertir les forces de l’ordre à temps sur tout ce qui peut perturber la sécurité.

‘’Vous êtes proches du Congo d’où proviennent quelque fois les malfaiteurs. N, hésitez pas à appeler la police ou les militaires chaque fois que vous voyez des gens suspects", a-t-il dit.

Pour les victimes enlevées au début de cette semaine, les ravisseurs auraient déjà commencé à demander des rançons pour les relâcher, selon des sources proches de certaines familles de ces victimes.

Rappelons que deux cas d’embuscades ont été enregistrés au cours de ce mois de janvier sur cette route Bujumbura-Rugombo précisément à Gihanga. La première embuscade a eu lieu au début du mois et il a coûté la vie à une femme, et un enfant a été blessé. La seconde a eu lieu au cours de cette semaine avec six personnes enlevées et un véhicule complètement dépouillé de tout ce qui était dedans.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

331 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 89 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 11 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 7 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 6 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 6 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 5 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 5 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 5 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 4 %)

Musaga : la tension monte !,(popularité : 4 %)