Université du Burundi : Prolongation des délais inscription


A l’Université du Burundi, l’inscription des nouveaux étudiants devrait se dérouler du 30 novembre au 11 décembre de l’an 2015. Les délais d’inscription viennent d’être prolongés parce que les concernés n’ont pas respecté ce rendez-vous.



Par: Isanganiro , lundi 25 janvier 2016  à 15 : 07 : 02
a

L’appel à l’inscription pour une nouvelle année académique à l’Université du Burundi avait été lancé le 19 novembre dernier. Par rapport à l’effectif attendu, les lauréats des humanités générales, techniques et pédagogiques concernés se sont fait inscrire à compte-goutte, a précisé le Directeur des services académiquesà cette Universitédans une interview accordée à nos confrères de la Radio Nderagakura.

Selon Paul Hakizimana, l’effectif de nouveaux étudiants attendu pour l’année- académique 2015-2016 s’estimait à plus ou moins 4000. Plus d’un mois après l’expiration de la 1erepériode d’inscription, à peu près la moitié de l’effectif attendu s’est déjà fait inscrire, soit plus ou moins 2000.

Ce responsable des services académiques fait savoir que cette réticence à l’inscription s’expliquerait par 2 raisons. Soit ils craignent pour l’état sécuritaire dans la ville de Bujumbura, soit les autres se sont fait inscrire dans les Universités privées. Concernant l’état sécuritaire, il informe ceux qui désirent se faire inscrire qu’il y a d’autres étudiants qui logent dans différents quartiers de la ville de Bujumbura.

Pour ceux qui trainent encore, Paul Hakizimana les informe que les délais d’inscription ont été prolongés. Pour ces nouveaux étudiants, le début de l’année académique a été ajourné d’une semaine. Les cours vont démarrer le 08/02 de cette année au lieu du 01/02. Pour ceux de Bac 2 et 3, la date du 22/02 a été maintenue pour commencer l’année académique.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

378 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo





Les plus populaires
Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 100 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 7 %)

L’OIM plaide pour des rapatriés Burundais,(popularité : 6 %)

Le prix du sucre à la hausse,… vie chère ,(popularité : 6 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 6 %)

Région des Grands Lacs : Un peuple blessé dans le besoin de guérison,(popularité : 6 %)

Une brèche pour l’impunité des cas de viol ,(popularité : 6 %)

Burkina Faso : Deux jeunes dont un burundais inventent un savon anti malaria,(popularité : 6 %)

L’épidémie de choléra à l’ETS Kamenge,(popularité : 6 %)

La CNTB satisfaite de ses réalisations ,(popularité : 6 %)