L’Afrique du Sud invitée à jouer un rôle dans la médiation


L’Afrique du Sud a été sollicitée pour jouer un rôle dans la médiation au Burundi, a indiqué la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, alors que la situation à Bujumbura se dégrade de jour en jour.

Source : rfi.fr



Par: Isanganiro , mardi 26 janvier 2016  à 09 : 37 : 23
a

Maité Nkoana-Mashabane s’est exprimée jeudi 21 janvier après avoir rencontré en début de semaine un émissaire de Bujumbura, Pascal Nyabenda, président de l’Assemblée nationale et président du parti au pouvoir, le Conseil national pour la défense de la démocratie - Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD).

Selon Maité Nkoana-Mashabane, ministre sud-africaine des Affaires étrangères, le gouvernement burundais est ouvert à la négociation.

« Le nouveau ministre tanzanien des Affaires étrangères, Augustine Mahiga, est venu nous voir pour nous dire que la communauté d’Afrique de l’Est souhaiterait que l’Afrique du Sud joue un rôle de médiateur comme dans le passé. Mr Mahiga, ainsi qu’un émissaire de Bujumbura que j’ai rencontré il y a quelques jours, nous ont tous deux assuré que nous serions invités à participer à processus.

Pour ce qui est d’une force de maintien de la paix, oui il y a eu une proposition faite au gouvernement burundais, et ils nous ont répondu qu’ils considéraient sérieusement cette proposition. Ce qui est important c’est que les citoyens burundais ne soient pas victimes pendant que des négociations ont lieu.

Il n’y aura jamais de force d’invasion venant d’un pays africain. Les discussions que nous avons eues avec l’émissaire burundais vont se poursuivre, et nous aurons l’occasion de les finaliser lors du sommet de l’UA. Ce que les Burundais ne comprennent pas, c’est pourquoi auraient-ils besoin d’une force de maintien de la paix alors qu’eux-mêmes contribuent à de telles opérations dans différents pays. Mais s’il y a besoin d’une force de protection, qui protège les civils pendant que des négociations ont lieu, ils sont prêts à considérer cette option ».




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

519 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI





Les plus populaires
Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation,(popularité : 100 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 32 %)

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 29 %)

Le Burundi gagne un palais présidentiel ,(popularité : 9 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 9 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 7 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 6 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 6 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 4 %)

Le sénat approuve 7 gouverneurs dont un journaliste de la radio Isanganiro,(popularité : 4 %)