Comparution de la délégation du gouvernement devant l’EALA


Les représentants du gouvernement ont été entendus ce lundi 25 janvier 2016 par le parlement des pays de la communauté des pays de l’Est (EALA). C’était pour répondre aux accusations de la PALU et de l’EACSOF.



Par: Isanganiro , mardi 26 janvier 2016  à 14 : 45 : 17
a

La délégation burundaise était composée des membres du gouvernement, des représentants des partis politiques et de la société civile. Cette délégation a plaidé contre les mesures proposées par l’Union panafricaine des avocats (PALU) et le Forum de l’Afrique de l’Est de la société Civile (EACSOF). Selon elle, la crise burundaise telle qu’elle comprise par la communauté internationale est le résultat d’une campagne de diffusion de fausses informations faite par des détracteurs du gouvernement dont certains médias étrangers.

PALU et EACSOF ont soumis à l’EALA une requête de ne pas confier la présidence tournante de l’EAC au Burundi et de suspendre ce pays de la Communauté Est Africaine et de l’Union africaine si dans un mois le gouvernement burundais ne met pas un terme à la crise provoqué par le troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.

Une décision sur la requête des deux associations et les recommandations de l’EALA sera prise le 29 février 2016 au Sommet des chefs d’Etat de l’EAC à Dar es Salam le 29 Février.

La comparution de la délégation burundaise devant l’assemblée de l’EAC est intervenue 3 jours après la visite au Burundi d’une importante délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies pour demander la reprise du dialogue inter-burundais extérieur et le déploiement des troupes de maintien de la paix. Les autorités burundaises restent réticentes.

Il est attendu, qu’en marge du sommet la 26e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de l’UA prévue du 30 au 31 janvier 2016, on étudie la question burundaise.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

661 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG





Les plus populaires
Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 100 %)

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 12 %)

Le Burundi gagne un palais présidentiel ,(popularité : 8 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 6 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)

Le Burundi face à deux capitales,(popularité : 2 %)

Des conseillers collinaires victimes de leurs opinions politiques,(popularité : 2 %)

Burundi : Le parlement discute du génocide et la venue des troupes de l’UA,(popularité : 2 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 2 %)