Conflit de Leadership au sein de l’église Emmanuel de Buganda


Les fidèles de l’église Emmanuel de Buganda en Province de Cibitoke sont en conflit de Leadership. Le gouverneur de Cibitoke tente de désamorcer la crise.



Par: Isanganiro , jeudi 28 janvier 2016  à 12 : 30 : 19
a

Selon les fidèles de l’Eglise Emmanuel de Buganda nous sommes en Province de Cibitoke des échauffourées ont eu lieu ce mardi 26 janvier de l’année en cours. Depuis lors il s’observe deux camps qui se regardent en chien de faïence.

Ce conflit oppose Pasteur Phenias Ntakiyiruta qui clame haut et fort avoir succédé valablement Pateur Siméon Havyarimana qui a dirigé cette église depuis une vingtaine d’années.
Pour conséquence ; la naissance de deux groupes de fidèles au sein de l’Eglise Emmanuel . Un groupe qui soutient Phenias Ntakiyiruta et un autre derrière Pateur Siméon Havyarimana.

La matinée de ce mardi, ces deux groupes se sont rentrés dédans n’eut été l’intervention administrative et policières comme l’indiquent les fidèles de l’Eglise Emmanuel de Buganda rencontrées au chef-lieu de la commune Buganda.
Au cours de cette échauffourées , deux fidèles derrière le Représentant sortant ont été blessés au niveau de leurs tètes qui portent actuellement des bandages..

Patseur Phénias Ntakiyiruta affirme avoir été élu à l’unanimité lors des élections recemment organisées par le comité exécutif de cette église. Mais Pasteur Siméon Havyarimana rejette en bloc les résultats de ces élections qu’il qualifie d’injuste.

Maître Joseph Iteriteka, gouverneur de la province Cibitoke a tenté de désamorcer ce mercredi la crise au sein de l’Eglise Emmanuel de Buganda. Cette autorité provinciale a rencontré les délégations de deux parties en conflit ainsi que la délégation venue de Bujumbura.

Au sortir de la Réunion Maitre Joseph ITERITEKA a indiqué à la presse qu’il pense que la crise est terminée entre les deux parties de l’Eglise Emmanuel de Buganda en conflit de Leadership vu les conseils qu’il leur a prodigués.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

306 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 38 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 5 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 4 %)

12 assaillants tués selon Col. Baratuza,(popularité : 3 %)

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

Un membre du conseil communal de Ruyigi tuée,(popularité : 2 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 2 %)