Le président de la CNDI dresse le bilan 9 jours après le lancement


Le président de la Commission Nationale du Dialogue Interne a dressé ce jeudi le résultat des propositions de la population de 4 provinces déjà visitées dans le cadre du dialogue nationale.



Par: Isanganiro , vendredi 29 janvier 2016  à 11 : 09 : 26
a

Les activités de la Commission Nationale de Dialogue Interne ont été lancées dans la province de Kirundo le 19 janvier courant. Apres une tournée de certaines provinces, quelques propositions de la population des provinces déjà visitées se répètent, selon le président de cette Commission qui s’est exprimé dans une conférence de presse.

Selon Monseigneur Justin Nzoyisaba, la majorité de la population qui s’est déjà exprimée propose la révision de la Constitution pour asseoir une vraie démocratie. Le président de la CNDI explique que les intervenants ont motivé leurs propositions par le fait que la Constitution actuelle est source de la crise en cours, surtout dans son point relatif aux mandats présidentiels. ‘’ Les uns parlant que le Président actuel exerce son 2e mandat tandis que les autres parlent de son 3e mandat’’.

L’autre proposition qui ressort le plus de la population concerne le souhait que soit sanctionnés tous les auteurs des crimes qui ont eu lieu dans le pays depuis l’indépendance du pays. Enfin, cette population a également contesté, dans leur intervention, la proposition de l’envoie par l’Union Africaine, d’une force de prévention et de protection dite MAPROBU.

Ce dialogue n’a pas vu la participation de l’opposition qui parle d’une mascarade. La population déjà rencontrée est celle des provinces de Kirundo, Gitega, Kayanza. Il se poursuivra dans les provinces de Rutana ,Cankuzo , et la mairie de Bujumbura, selon le calendrier diffusé par cette Commission.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

307 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 16 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 7 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 6 %)

Le Burundi face à deux capitales,(popularité : 6 %)

Le Burundi entre guerre et démocratie ,(popularité : 5 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

Les Evêques du Burundi déplorent les exécutions « sauvages » des citoyens ,(popularité : 4 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 4 %)