Gouvernance dans la pêche, le Burundi classé 2ème en Afrique


L’organisation de la pêche au Burundi et le pas franchi dans la lutte contre les engins de pêche prohibée placent le Burundi en 2ème position dans la gouvernance de la pêche sur le continent africain. La Directrice du Département des Eaux, Pêches et Aquaculture au Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage du Burundi l’a dit ce vendredi 29 janv.-16 à Rumonge lors de la présentation publique du bilan des réalisations de la Fédération des Pêcheurs et Fournisseurs de Poissons au Burundi en 2015.



Par: Isanganiro , samedi 30 janvier 2016  à 11 : 34 : 18
a

Une réunion qui a rassemblé 47 pays africains pêcheurs à Dakar au Sénégal du 18 au 22 janvier 2016 a attribué la 2ème Place au Burundi dans la gouvernance dans le secteur de la pêche. Il est devancé par le Sénégal dans ce volet. Léonie Nzeyimana, directrice du département des eaux, Pêche et Aquaculture au Burundi et qui participait dans cette réunion, dit que c’est après différentes présentations sur l’organisation de la pêche et la lutte contre les engins de pêche prohibée que cette place a été décidée.

Léonie Nzeyimana dit que la pêche burundaise est en effet organisée par les pêcheurs eux-mêmes via les comités des pêcheurs qui ont été institués sur toutes les 18 plages de pêche reconnues au Burundi. Par ailleurs, la destruction des engins prohibés dans la pêche burundaise est au niveau exceptionnellement élevé : un cumul de 5333 engins de pêche prohibée ont été saisis et incendiés depuis le 21 déc.11, date de lancement de la campagne de lutte contre tels engins au Burundi. Depuis lors, la production en poissons a augmenté de l’ordre de 4000 tonnes.

Pour Gabriel Butoyi, président de la fédération des pêcheurs et fournisseurs de poissons au Burundi, cette place est logique. Cette fédération se réfère en effet sur le Sénégal pour organiser les activités de pêche au Burundi. Elle s’est pour cela attribué la note 97% au regard de ses réalisations en 2015 même si elle n’est pas parvenue à maitriser le banditisme armé dans le lac Tanganyika où 56 moteurs des bateaux de pêche ont été volés en 2015.

De son côté, Léonie Nzeyimana attribue la note de 80%. Pour elle, certains aspects du plan d’aménagement des pêches n’ont pas été considérés. C’est notamment la collecte des données des prises sur les plages et la diffusion de l’information y relative. Elle espère que les pêcheurs pourront s’y pencher au cours de cette année-ci pour pouvoir arriver à cette note.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

410 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 6 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 3 %)

Muyinga : Le drapeau national, symbole cher ? ,(popularité : 3 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 3 %)

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 3 %)

Bujumbura voudrait amender quels articles dans la constitution ?,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)