Le dialogue inter-burundais, la population de Bubanza s’exprime


La révision de la constitution nationale, le problème des mandats des présidents, le refus des troupes étrangères, les crimes qui sont restés impunis depuis longtemps, le Rwanda accusé de complicité dans la crise actuelle, la pression démographique, le problème de double nationalité, ….tels sont les propositions qui sont beaucoup revenues dans les bouches des milliers et des milliers des participantsau dialogue inter-burundais organisé ce vendredi dans la grande salle du centre pastoral de Bubanza.



Par: Isanganiro , samedi 30 janvier 2016  à 15 : 08 : 49
a

Presque tous les participants qui ont pris la parole ont proposé la révision de la constitution nationale. ’’Il faut que la constitution soit révisée pour que nous tous, nous puissions la sentir de la même façon", a dit Jacques Kenese, ancien gouverneur de la province Bubanza. Il a une double nationalité, un sujet soulevé dans les échanges. "Moi aussi j’ ai une double nationalité ! Comment cela est-il arrivé ? c’était justement à cause des conflits qui étaient dans le pays et qui y sont encore ‘’, poursuit-il.

Beaucoup d’autres participants proposaient que les mandats des présidents soient supprimés et qu’un président élu puisse régner aussi longtemps qu’il aura été élu.

‘’C’est la population qui doit mettre en place ses dirigeants, le mandat, c’est aussi la population qui doit déterminer ces mandats. Plus un président sera élu, plus il règnera , que signifient ces cinq ans !", C’est l’avis de Nkurunziza Régine de la commune Rugazi.

« Ils faut que les lois nationales soient révisées, que les officiers militaires et policiers en pension soient dotés des postes, qu’ils aient du travail, qu’ils ne soient pas délaissés comme ça ! » a indiqué Colonel Nzisabira, natif de la commune Musigati. Il estime que ces forces pensionnaires peuvent être intégrées au sein de l’Assemblée Nationale.

En ce qui est des forces étrangères, il trouve qu’il n’ont rien à faire sur le sol burundais. "Qui fait le combat ! ça devrait être un préalable d’un cessez le feu ! y a-t-il eu de négociations !’’, a-t-il martelé.

D’autres participants ont pointé du doigt le Rwanda d’être derrière la crise que traverse le Burundi. Une multitude de partis politiques et la représentativité dans les ministères et parlement évoqué par l’honorable Pascal Nyabenda, La pression démographique jugée être source de pauvreté et de conflit, les crimes qui restent impunis, le problème des listes bloqués pendant les élections, etc. sont également les idées qui ont été émises lors de ce dialogue .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

395 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 4 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 4 %)

Mgr Bigirimana Eraste, Nouveau pasteur du Diocèse Anglican de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 3 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 3 %)

‘’L’école fondamentale commence au début de l’année scolaire’’ ,(popularité : 3 %)