Muyinga-Des maisons construites en faveur des vulnérables


Plus de 2OO maisons ont été construites par la Croix Rouge du Burundi en faveur des ménages indigents des communes Buhinyuza et Muyinga. Les bénéficiaires de cette aide sont également formés sur l’entretien des jardins potagers pour améliorer leur alimentation.



Par: Isanganiro , lundi 1er février 2016  à 11 : 46 : 21
a

Deux cent et cinquante vulnérables des communes de Buhinyuza et Muyinga ont eu des clés de nouvelles maisons le weekend dernier. Ces maisons construites par la branche de la Croix-Rouge du Burundi (CRB) à Muyinga ont chacune trois chambres à coucher et une autre de séjour.

A coté des maisons, pour plus de salubrité, ces ménages ont une cuisine avec un foyer amélioré et une latrine, a-t-on remarqué.

Damien Mukezangango, président de la branche de la Croix-Rouge à Muyinga a indiqué au cours des cérémonies de remise de ces maisons que le mouvement de la Croix-Rouge du Burundi avait pris entre autre engagements d’accompagner les vulnérables pour leur assurer un minimum de besoins fondamentaux dont l’habitation.

A côté de ces habitations, les vulnérables ont également reçu des effets ménagers divers comme des couvertures, des ustensiles de cuisine et du matériel de puisage, a-t-il précisé.

Bernard Miburo, un des bénéficiaires résident sur la colline Kiyange en commune Buhinyuza, salut l’initiative de la Croix Rouge. « A mon retour d’exil, j’habitais une cabane de fortune mais aujourd’hui j’occupe une maison décente grâce à la Croix Rouge », a-t-il témoigné.

L’effectif des démunis va en croissant, tous les vulnérables n’ont pas pu profiter de cette intervention, reconnait un administratif à la base sous couvert d’anonymat.

Pour ne pas toujours tout attendre des âmes charitables, les vulnérables sont formés sur des techniques agricoles .La mise en place des jardins potagers dans plusieurs ménages est l’une des démonstrations de ces techniques, a-t-on constaté sur terrain.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

284 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative





Les plus populaires
La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 21 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 8 %)

L’eau propre, une denrée rare dans la ville de Rumonge,(popularité : 7 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 5 %)

L’éducation n’a pas de limites,(popularité : 5 %)

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants,(popularité : 5 %)

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...,(popularité : 5 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 5 %)

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale ! ,(popularité : 5 %)

Ecole Fondamentale : Plus de patience pour son début SVP,(popularité : 5 %)