Les restaurants de l’Université du Burundi n’ont pas ouverts les portes ce lundi




Par: Isanganiro , lundi 1er février 2016  à 13 : 20 : 05
a

D’habitude, les restaurants des différents campus ouvrent leurs portes à partir de 6h30 du matin. Mais, ce lundi aucune table n’était servie.

Au campus Mutanga à 8h 30 min les travailleurs ne faisaient que le balayage du restaurant tout en arrangeant les tables et les bancs et aucun étudiant interne ne s’y est présenté.

Par contre au campus Kamenge, les étudiants sont allés occuper les tables non servies au restaurant et c’était entre 7h et 8 h du matin. Après plus d’une demi-heure ils sont sortis gentiment pour aller vaquer à leurs activités quotidiennes. Les uns ont pris le chemin des auditoires et autres sont retournés dans leurs chambres respectives.

Même geste au campus Kiriri où les étudiants sont restés un long moment dans leur restaurant sans rien prendre. Comme certains d’entre eux nous l’ont dit « Nous manifestons notre mécontentement face à la mesure non justifiée de la Direction de la Régie des Œuvres Universitaires de l’Université du Burundi qui a supprimé le petit déjeuner ». Après, ils sont sortis du restaurant et ont indiqué qu’ils comptent multiplier des gestes de ce genre.

Vous saurez que le communiqué adressé aux étudiants internes de l’Université du Burundi et signé par le Directeur de la Régie des Œuvres Universitaires le mercredi 6 janvier 2016, leur précisait que le petit déjeuner est supprimé dès le 1er février 2016. La raison avancée par cette autorité était des difficultés financières qui ne permettent plus de servir les 3 repas par jour aux étudiants internes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

359 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Biracaza Arcade   ce  mardi 2 février 2016   à 14 : 52 : 26

Demain ce sera la repas de midi supprimé , puis celui du soir, puis fermeture du restaurant et de la cantine, et puis plus rien.....jusqu’à ce que notre Burundi soit recolonisé......................



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 6 %)

Un ministre qui serait l’auteur de la crise selon le STUB,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 3 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

Ils fuient Bujumbura,(popularité : 3 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 3 %)

Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 3 %)

Burundi : La terre, un des défis pour le retour des réfugiés ,(popularité : 3 %)