158 millions de Francs Bu pillés à la BANCOBU Musenyi




Par: Isanganiro , mardi 2 février 2016  à 08 : 36 : 42
a

L’agence de la Banque Bancobu sise tout près du marché de Musenyi en commune Mpanda de la province Bubanza a été dévalisée de 158 millions de Fr bu au cours de cette nuit de dimanche à lundi. Les auteurs qui ont cassé les cellules de la porte et le coffre-fort ne sont pas encore identifiés et la police affirme avoir commencé les enquêtes ce lundi matin.

« Cette banque était gardée par un veilleur de City Security qui est ailleurs parti avec ces bandits puisque nous ne l’avons pas trouvé sur place ce matin », indique l’administrateur de la commune Mpanda qui ajoute que ces bandits auraient utilisé une bombonne à gaz pour casser les cellules des portes et le coffre-fort. « C’est comme s’ils ont brulé les cellules et le coffre-fort, et ils n’y ont laissé aucun sou. Je l’ai vu, le coffre-fort était vide », ajoute Congera Fréderic, administrateur de Mpanda.

Les témoins sur place à Musenyi précisent que ces bandits ont d’abord hermétiquement fermé les fenêtres à l’aide des couvertures et des habits du veilleur qu’on n’a pas encore vu jusqu’à présent. « Peut être qu’ils voulaient éviter qu’on puisse voir des fumées et des étincelles de l’extérieur puisqu’ils auraient brisé le coffre-fort avec une bombonne à gaz. Les gens qui étaient dans les environs pouvaient voir qu’il y avait un problème à la Bancobu, mais ils avaient fermé, les vitres étaient opaques », raconte Nduwayo Come, commerçant de Musenyi et client de la même banque.

Nduwayo ajoute qu’il y avait placé une certaine somme d’argent et qu’il n’a pas peur qu’elle sera volatilisée comme ça. Il espère que les patrons de la Bancobu vont gérer le problème le plus tôt possible. Ce commerçant regrette cependant de voir une banque qui n’était gardée que par un veilleur. « Ils ont emporté 158 millions de Fr bu. Eeh !! nous faisons beaucoup de versements les dimanches ! Mais, nous y voyons des policiers pendant la journée, je croyais qu’ils y passent aussi la nuit, mais ce n’est pas vrai. Il n’y avait qu’un veilleur de City Security », ajoute-t-il.
L’agence de la Banque Bancobu sise tout près du marché de Musenyi en commune Mpanda de la province Bubanza a été dévalisée de 158 millions de Fr bu au cours de cette nuit de dimanche à lundi. Les auteurs qui ont cassé les cellules de la porte et le coffre-fort ne sont pas encore identifiés et la police affirme avoir commencé les enquêtes ce lundi matin.

« Cette banque était gardée par un veilleur de City Security qui est ailleurs parti avec ces bandits puisque nous ne l’avons pas trouvé sur place ce matin », indique l’administrateur de la commune Mpanda qui ajoute que ces bandits auraient utilisé une bombonne à gaz pour casser les cellules des portes et le coffre-fort. « C’est comme s’ils ont brulé les cellules et le coffre-fort, et ils n’y ont laissé aucun sou. Je l’ai vu, le coffre-fort était vide », ajoute Congera Fréderic, administrateur de Mpanda.

Les témoins sur place à Musenyi précisent que ces bandits ont d’abord hermétiquement fermé les fenêtres à l’aide des couvertures et des habits du veilleur qu’on n’a pas encore vu jusqu’à présent. « Peut être qu’ils voulaient éviter qu’on puisse voir des fumées et des étincelles de l’extérieur puisqu’ils auraient brisé le coffre-fort avec une bombonne à gaz. Les gens qui étaient dans les environs pouvaient voir qu’il y avait un problème à la Bancobu, mais ils avaient fermé, les vitres étaient opaques », raconte Nduwayo Come, commerçant de Musenyi et client de la même banque.

Nduwayo ajoute qu’il y avait placé une certaine somme d’argent et qu’il n’a pas peur qu’elle sera volatilisée comme ça. Il espère que les patrons de la Bancobu vont gérer le problème le plus tôt possible. Ce commerçant regrette cependant de voir une banque qui n’était gardée que par un veilleur. « Ils ont emporté 158 millions de Fr bu. Eeh !! nous faisons beaucoup de versements les dimanches ! Mais, nous y voyons des policiers pendant la journée, je croyais qu’ils y passent aussi la nuit, mais ce n’est pas vrai. Il n’y avait qu’un veilleur de City Security », ajoute-t-il.
L’agence de la Banque Bancobu sise tout près du marché de Musenyi en commune Mpanda de la province Bubanza a été dévalisée de 158 millions de Fr bu au cours de cette nuit de dimanche à lundi. Les auteurs qui ont cassé les cellules de la porte et le coffre-fort ne sont pas encore identifiés et la police affirme avoir commencé les enquêtes ce lundi matin.

« Cette banque était gardée par un veilleur de City Security qui est ailleurs parti avec ces bandits puisque nous ne l’avons pas trouvé sur place ce matin », indique l’administrateur de la commune Mpanda qui ajoute que ces bandits auraient utilisé une bombonne à gaz pour casser les cellules des portes et le coffre-fort. « C’est comme s’ils ont brulé les cellules et le coffre-fort, et ils n’y ont laissé aucun sou. Je l’ai vu, le coffre-fort était vide », ajoute Congera Fréderic, administrateur de Mpanda.

Les témoins sur place à Musenyi précisent que ces bandits ont d’abord hermétiquement fermé les fenêtres à l’aide des couvertures et des habits du veilleur qu’on n’a pas encore vu jusqu’à présent. « Peut être qu’ils voulaient éviter qu’on puisse voir des fumées et des étincelles de l’extérieur puisqu’ils auraient brisé le coffre-fort avec une bombonne à gaz. Les gens qui étaient dans les environs pouvaient voir qu’il y avait un problème à la Bancobu, mais ils avaient fermé, les vitres étaient opaques », raconte Nduwayo Come, commerçant de Musenyi et client de la même banque.

Nduwayo ajoute qu’il y avait placé une certaine somme d’argent et qu’il n’a pas peur qu’elle sera volatilisée comme ça. Il espère que les patrons de la Bancobu vont gérer le problème le plus tôt possible. Ce commerçant regrette cependant de voir une banque qui n’était gardée que par un veilleur. « Ils ont emporté 158 millions de Fr bu. Eeh !! nous faisons beaucoup de versements les dimanches ! Mais, nous y voyons des policiers pendant la journée, je croyais qu’ils y passent aussi la nuit, mais ce n’est pas vrai. Il n’y avait qu’un veilleur de City Security », ajoute-t-il.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

699 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 26 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 5 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets,(popularité : 3 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 3 %)

Sécurité : Double langage au sein de la police,(popularité : 3 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 3 %)

Bururi : Un vendredi meurtrier,(popularité : 3 %)

Burundi-Sécurité : Les jets des grenades au cœur des préoccupations dans la capitale,(popularité : 3 %)

Muyinga : Un site pour moulins touche par l’incendie,(popularité : 3 %)