Rupture des stocks dans les écoles secondaires




Par: Isanganiro , mardi 2 février 2016  à 19 : 59 : 19
a

La majorité des écoles secondaires à régime d’internat de Gitega connaissent depuis quelques jours une rupture de stock de nourriture. Les responsables de ces écoles l’ont confirmé ce samedi dans la réunion qu’ils ont eu avec le DPE Gitega.

Selon ces responsables, les subsides n’ont pas été versés depuis la fin du mois de novembre 2015. Certains font savoir que les élèves vont avoir leur dernière ration ce mardi et qu’ils n’auront rien à manger à partir de ce mercredi.

Presque tous les stocks de toutes les écoles secondaires à régime d’internat sont vides. Au Lycée Notre Dame de la Sagesse, à part quelques sacs de farine de manioc (1,5t de riz et quelques litres d’huiles de palmes ainsi que 25 kg de sel),rien de plus comme approvisionnement.

L’abbé économe du LNDS se plaint que même les patates douces, manioc et haricots qui ne manquaient pas dans le hangar n’y est plus. Il indique que si ce soir ils mangent, demain ils ne le pourront pas, alors que même la bouillie du matin avait été suspendue il y a 2 jours.

C’est la même situation à l’école technique de Kwibuka où les responsables font savoir qu’ils essaient de convaincre les fournisseurs pour qu’ils continuent à leur approvisionner en attendant que les subsides parviennent dans les caisses de l’école.

Le directeur de l’ET Kwibuka dit qu’ils sont à court de budget et qu’ils enregistrent des dettes énormes envers leurs fournisseurs, sachant que certains parmi eux avec un capital moyen se sont déjà retirés de la liste des fournisseurs.

De sa part, le directeur de l’école technique moyenne de Giheta Jean Ndayegamiye souligne qu’ils peuvent tenir à peine pendant 10 jours.

Tout ces directeurs demandent que les subsides du gouvernement soient revues à la hausse et payées à temps. Ils demandent également que le minerval soit également augmenté. Selon eux, les 800fbu/élève et par jour sont devenus insuffisants car, selon eux, les prix sur le marché ont sensiblement grimpé.

Devant cette situation alarmante, le Directeur de l’enseignement Provincial de Gitega fait savoir que cette question dépasse ses prérogatives alors que les fournisseurs de ces écoles secondaires indiquent qu’ils ne vont plus poursuivre leurs partenariats avec ces écoles.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

261 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 4 %)

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires ,(popularité : 4 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 4 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 3 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 3 %)

Climat délétère entre Léo et Onamob,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 3 %)

Les anciens hommes armés handicapés réclament leurs droits ,(popularité : 3 %)

Village Health Works veut construire un pavillon pour la santé de la mère au Burundi ,(popularité : 3 %)

Tollé autour d’un probable détournement de plus de 12 millions de Fbu ,(popularité : 3 %)