Rupture des stocks dans les écoles secondaires




Par: Isanganiro , mardi 2 février 2016  à 19 : 59 : 19
a

La majorité des écoles secondaires à régime d’internat de Gitega connaissent depuis quelques jours une rupture de stock de nourriture. Les responsables de ces écoles l’ont confirmé ce samedi dans la réunion qu’ils ont eu avec le DPE Gitega.

Selon ces responsables, les subsides n’ont pas été versés depuis la fin du mois de novembre 2015. Certains font savoir que les élèves vont avoir leur dernière ration ce mardi et qu’ils n’auront rien à manger à partir de ce mercredi.

Presque tous les stocks de toutes les écoles secondaires à régime d’internat sont vides. Au Lycée Notre Dame de la Sagesse, à part quelques sacs de farine de manioc (1,5t de riz et quelques litres d’huiles de palmes ainsi que 25 kg de sel),rien de plus comme approvisionnement.

L’abbé économe du LNDS se plaint que même les patates douces, manioc et haricots qui ne manquaient pas dans le hangar n’y est plus. Il indique que si ce soir ils mangent, demain ils ne le pourront pas, alors que même la bouillie du matin avait été suspendue il y a 2 jours.

C’est la même situation à l’école technique de Kwibuka où les responsables font savoir qu’ils essaient de convaincre les fournisseurs pour qu’ils continuent à leur approvisionner en attendant que les subsides parviennent dans les caisses de l’école.

Le directeur de l’ET Kwibuka dit qu’ils sont à court de budget et qu’ils enregistrent des dettes énormes envers leurs fournisseurs, sachant que certains parmi eux avec un capital moyen se sont déjà retirés de la liste des fournisseurs.

De sa part, le directeur de l’école technique moyenne de Giheta Jean Ndayegamiye souligne qu’ils peuvent tenir à peine pendant 10 jours.

Tout ces directeurs demandent que les subsides du gouvernement soient revues à la hausse et payées à temps. Ils demandent également que le minerval soit également augmenté. Selon eux, les 800fbu/élève et par jour sont devenus insuffisants car, selon eux, les prix sur le marché ont sensiblement grimpé.

Devant cette situation alarmante, le Directeur de l’enseignement Provincial de Gitega fait savoir que cette question dépasse ses prérogatives alors que les fournisseurs de ces écoles secondaires indiquent qu’ils ne vont plus poursuivre leurs partenariats avec ces écoles.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

237 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 21 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 13 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 5 %)

Roger Muhizi : L’ordre des médecins indigné par le non respet de la déontologie médicale,(popularité : 4 %)

Université du Burundi : Les étudiants internes prêts à revendiquer leur petit déjeuner ,(popularité : 3 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 3 %)

Un pasteur conservateur nous a quitté,(popularité : 3 %)

DPE Bururi : Difficile reconstitution des stocks en vivres à l’internat,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)