Le gouvernement burundais se dit satisfait des conclusions du sommet de l’UA


Dans un communiqué publié ce mardi, le gouvernement du Burundi salue la décision prise par les chefs d’Etats et des gouvernements de ne pas envoyer des troupes étrangères sur son territoire. La mission composée de 5000 hommes avait été proposée par le conseil de paix et sécurité de l’Union Africaine.



Par: Isanganiro , mercredi 3 février 2016  à 11 : 27 : 32
a

Le secrétaire général et porte-parole du gouvernement, Philippe Nzobonariba indique que les burundais s’étaient déjà indignés contre le déploiement de la « Mission africaine pour la prévention et la protection" MAPROBU.

« Le gouvernement du Burundi a accueilli à bras ouverts la proposition des chefs d’Etats de l’Union africaine d’envoyer une délégation de haut niveau pour s’enquérir de la situation actuelle. Le gouvernement avait demandé à maintes reprises une telle délégation pour connaître la réalité du pays. C’est par là que le Conseil de paix et sécurité de l’Union africaine devraient commencer avant de prendre une décision d’envoyer la MAPROBU sur la base de faux rapports », lit-on dans ce communiqué.

Le gouvernement s’insurge contre des ONGs comme Amnesty international pour avoir publié de faux rapports sur le Burundi surtout des images que l’ONG données comme preuves possibles des charnières au Burundi. « Le Gouvernement de la République du Burundi condamne cette nouvelle tentative par Amnesty International pour ternir une fois de plus l’image du Burundi », souligne ledit communiqué.

Le même communiqué évoque l’engagement du gouvernement de mettre en application les recommandations du 26e sommet des chefs d’Etats de continuer un dialogue inclusif initié par le président ougandais Yoweri Museveni.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

251 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 5 %)

Le responsable de la police présidentielle limogé trois mois après sa nomination,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 3 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 3 %)

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine,(popularité : 3 %)

Politique : La CENI autorise le vote par récépissé ,(popularité : 3 %)

Gouvernance dans la pêche, le Burundi classé 2ème en Afrique,(popularité : 3 %)

« Toutes les équipes au complet »,(popularité : 3 %)

Burundi : Les Batwa déplorent l’ exclusion au dialogue d’Arusha ,(popularité : 3 %)