La présidence s’insurge contre « le Film Génocide » qui circule sur les réseaux sociaux


Le Bureau Presse, Information et Communication de la Présidence de la République du Burundi s’insurge contre le film TRIBES, une série télévisée américaine D.O.S. (Division des Opérations Spéciales dont le titre original est E-Ring). La présidence indique qu’il s’agit d’une manipulation de l’opinion publique, nationale et internationale.



Par: Isanganiro , jeudi 4 février 2016  à 08 : 38 : 45
a

Dans un communiqué, le conseiller principal Presse, Information et Communication à la présidence indique que le film en question est un 4ème épisode de la Saison 1 qui a été diffusé pour la première fois sur NBC (National Broadcasting Company) le mercredi 12 octobre 2005 à 14h00. C’était sous le titre « Tribes » en anglais précise-t-il.

« Cet épisode ainsi que ses séquences ont été tournés avant 2005, longtemps avant l’arrivée au pouvoir du Cndd-Fdd. Il est donc malhonnête et indécent de lier les scènes de ce film à ce qui s’est passé entre fin avril et mi-décembre 2015 au Burundi, dix ans après sa sortie », fait savoir Willy Nyamitwe.

Selon toujours Mr Nyamitwe, le dit film a probablement été joué lorsque le Burundi était dirigé par le Président Pierre Buyoya et avait comme Vice-Président Domitien Ndayizeye. Il indique que la référence aux machettes, dans ce film, est liée aux rumeurs qui étaient persistantes en 2003 en rapport avec la distribution de machettes dans le pays. Ces rumeurs ont été démenties à cette époque par la Présidence de la République, ajoute-t-il.

Le conseiller principal Presse, Information et Communication à la présidence exhorte l’opinion nationale et internationale de ne pas céder aux fauteurs qui, selon lui, n’ont qu’une visée, celle de semer la confusion et la zizanie au sein du peuple burundais et ternir l’image du Burundi dans le concert des Nations.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

517 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 11 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 8 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 8 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 5 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 4 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

ONU : Soutenons ce pays en exigeant encore,(popularité : 3 %)