25e anniversaire de la Charte de l’unité Nationale




Par: Isanganiro , vendredi 5 février 2016  à 21 : 27 : 28
a

Les burundais ont besoin de grandir et de travailler dans la vérité mais le chemin est encore long. Ceci a été dit par Mgr Simon Ntamwana Archevêque de l’archidiocèse de Gitega au cours d’une messe célébrée à la paroisse Saint Sacrement de Rukundo à Gitega en l’occasion du 25e anniversaire de la charte de l’unité nationale.

Dans son homélie, l’archevêque de Gitega a souligné que seule l’unité permet à la population d’œuvrer pour leur développement.

Pour lui, le manque d’unité entre Burundais a toujours mis à l’écart le Burundi par rapport au monde entier. Il a par ailleurs souligné que cet écartement ne signifie pas que le Burundi manque de terres cultivables ou que les burundais sont paresseux. "La grande cause, c’est le manque d’unité", a-t-il dit.

Mgr Simon Ntamwana est revenu sur l’Évangile de Saint Jean où Jésus appelle tout le monde à vivre l’unité. Il souligne que quand Jésus priait, il savait les faiblesses des burundais et que l’unité dont Jésus parlait est celle qui vient du père.

Il a rappelé que le projet de la charte de l’unité nationale est né des problèmes qui ont toujours secoué le pays et où beaucoup de burundais ont péri dans les années 60, 70, 80 et 90. Il a appelé les Burundais à avoir une seule langue et un seul cœur pour se rappeler des différents régimes qui ont endeuillé le Burundi, ce qui permettra de garder et pérenniser cette unité.

Ces cérémonies ont connu la participation du Président du Sénat Réverien Ndikuriyo et du ministre de la santé publique et de la lutte contre le SIDA Josiane Nijimbere.

Aucun parti politique n’a déposé des gerbes de fleurs à part le Président du Sénat, le Gouverneur de la Province Gitega, les corps de défense et de sécurité et l’administrateur de Gitega.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

197 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 95 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 8 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 5 %)

Sénatoriales en cours à travers le pays,(popularité : 4 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 4 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 4 %)

Le recensement ethnique est une violation des accords d’Arusha ,(popularité : 4 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 4 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 4 %)