25e anniversaire de la Charte de l’unité Nationale




Par: Isanganiro , vendredi 5 février 2016  à 21 : 27 : 28
a

Les burundais ont besoin de grandir et de travailler dans la vérité mais le chemin est encore long. Ceci a été dit par Mgr Simon Ntamwana Archevêque de l’archidiocèse de Gitega au cours d’une messe célébrée à la paroisse Saint Sacrement de Rukundo à Gitega en l’occasion du 25e anniversaire de la charte de l’unité nationale.

Dans son homélie, l’archevêque de Gitega a souligné que seule l’unité permet à la population d’œuvrer pour leur développement.

Pour lui, le manque d’unité entre Burundais a toujours mis à l’écart le Burundi par rapport au monde entier. Il a par ailleurs souligné que cet écartement ne signifie pas que le Burundi manque de terres cultivables ou que les burundais sont paresseux. "La grande cause, c’est le manque d’unité", a-t-il dit.

Mgr Simon Ntamwana est revenu sur l’Évangile de Saint Jean où Jésus appelle tout le monde à vivre l’unité. Il souligne que quand Jésus priait, il savait les faiblesses des burundais et que l’unité dont Jésus parlait est celle qui vient du père.

Il a rappelé que le projet de la charte de l’unité nationale est né des problèmes qui ont toujours secoué le pays et où beaucoup de burundais ont péri dans les années 60, 70, 80 et 90. Il a appelé les Burundais à avoir une seule langue et un seul cœur pour se rappeler des différents régimes qui ont endeuillé le Burundi, ce qui permettra de garder et pérenniser cette unité.

Ces cérémonies ont connu la participation du Président du Sénat Réverien Ndikuriyo et du ministre de la santé publique et de la lutte contre le SIDA Josiane Nijimbere.

Aucun parti politique n’a déposé des gerbes de fleurs à part le Président du Sénat, le Gouverneur de la Province Gitega, les corps de défense et de sécurité et l’administrateur de Gitega.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

204 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 22 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

La politique de décentralisation reste lacunaire selon le Senat ,(popularité : 2 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 2 %)

La chambre basse du parlement a-t-elle été convaincue ?,(popularité : 2 %)

Les œuvres du cinquantenaire ou des sept ans du pouvoir CNDD FDD ? ,(popularité : 2 %)

Le sénat approuve 7 gouverneurs dont un journaliste de la radio Isanganiro,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)

Vol direct Bujumbura-Johannesburg de nature à rapprocher les deux peuples ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)