Célébration de la Charte de l’Unité Nationale : Faible affluence à Cibitoke


Célébration de la 25 eme journée de la charte de l’unité nationale dans la commune de Mabayi, une journée marquée par la présence des élèves et des administratifs seulement.



Par: Isanganiro , samedi 6 février 2016  à 08 : 02 : 34
a

Cette journée a été célébrée aux chefs-lieux des communes qui composent la province de Cibitoke.

Dans la commune de Mabayi, cette journée a été rehaussée par le ministre burundais de la défense.

Toutefois, les résidents de cette commune, les grands et petits commerçants, les boutiquiers et les fonctionnaires de l’Etat n’ont pas été représentés. Seuls les élèves des écoles secondaires et primaires étaient présents lors de la célébration.

Certains habitants de Cibitoke que, suite à cette période que le pays traverse, la charte de l’unité nationale a perdu son vrai sens d’être.

Aussi, la crise économique et financière qui sévit dans le pays et la misère qui frappe la population ne permettent pas aux résidents de Cibitoke de célébrer certaines fêtes, d’après Jacques Niyonkuru, commerçant rencontré au stade Mabayi.

Du côté des fonctionnaires de l’Etat, cette journée arrive dans une période de crise alors que beaucoup ne sont même pas capable de satisfaire aux besoins socio- familiaux.

Dans son discours de circonstance, Pascal Basarurwuzuye, administrateur communal de Mabayi, déplore cette attitude affichée par la population de Mabayi à l’égard d’une telle activité qui, selon lui, figurent parmi les grands événements qui marquent l’histoire du pays.

Cette autorité communale demande en outre aux fonctionnaires de l’Etat, de prendre le devant dans la sensibilisation sur l’importance de cette journée.

S’exprimant à l’occasion de cette célébration, Me Joseph Iteriteka, gouverneur de la province de Cibitoke, a salué le pas déjà franchi dans le renforcement de la paix et de la sécurité et demande à la population de rester sereine et militer pour le développement de la province.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

205 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)

Quid sur la déclaration de guerre contre Bujumbura ,(popularité : 2 %)

Pas de négociations entre le CNDD-FDD et l’ADC ikibiri en Suisse ,(popularité : 2 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 2 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 2 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 2 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)

Trois anciens présidents dénoncent l’absence de débat contradictoire pour une démocratie solide,(popularité : 2 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 2 %)